Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Une épidémie liée à la qualité de l'eau est signalée à Pointe-Noire - 29/10/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Depuis près de dix jours, une épidémie sévit à Pointe-Noire, faisant huit victimes, et près d'une vingtaine de cas ont été répertoriés dans les hôpitaux. Selon le communiqué du directeur général de la Santé, Alexis Elira Dockekias, « les malades admis dans les hôpitaux présentent des symptômes de type grippal. Ils présentent aussi des paralysies qui commencent par les membres inférieurs puis atteignent les membres supérieurs. Cette épidémie est apparentée à la poliomyélite qui a déjà sévi, à la seule différence que, cette fois, la maladie atteint aussi les adolescents et les adultes, contrairement à la polio qui touche essentiellement les jeunes et les enfants. Cette maladie est probablement due à un virus qui atteint le tube digestif. Cette épidémie est localisée, et la plupart des patients proviennent de l'arrondissement n°4, Loandjili ».

Sur la vingtaine de cas enregistrés à ce jour, onze patients ont été examinés à l'hôpital général de Loandjili pour sept décès, et quinze cas à l'hôpital général Adolphe Sicé pour un décès.

Aussitôt la maladie constatée, des prélèvements ont été faits et envoyés à Brazzaville où ils sont examinés au laboratoire national.

Le ministère de la Santé et de la population a déjà saisi l'Organisation mondiale de la santé, conformément aux dispositions sanitaires internationales concernant les épidémies.

« Pour faire face à cette épidémie, une riposte a été organisée. La coordination de la riposte est dirigée par le préfet du département de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka ; des commissions techniques sont chargées de la surveillance épidémiologique, la prise en charge, l'hygiène, la mobilisation et la promotion de la santé (...). Un stock de médicaments a été constitué et est disponible dans les hôpitaux ; cinquante-cinq kits de protection du personnel et des agents de santé sont également disponibles », a indiqué le Pr Alexis Elira Dockekias.

Toutefois, le directeur général de la Santé exhorte la population à ne pas paniquer, mais à observer les mesures d'hygiène de base en ne consommant que de l'eau potable : « L'eau doit être bouillie avant consommation ; on peut également utiliser les produits que les services d'hygiène recommandent aux citoyens », a-t-il indiqué.

En raison du manque d'eau potable dans certains quartiers de la ville, surtout en périphérie, les habitants consomment parfois de l'eau des puits et de certains forages mal entretenus, qui, au moment de la saison des pluies, sont les foyers de multiplication de nombreux parasites, bactéries et virus à l'origine des épidémies.

Hervé Brice Mampouya

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !