Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : l'Observatoire national des décès maternels, néonatals et infantiles fait connaître ses missions - 03/11/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une délégation conduite par le coordonnateur de cet observatoire, Léon Hervé Iloki, a séjourné dans les départements du Niari, la Bouenza et la Lékoumou du 21 au 27 octobre dernier. Son but était de sensibiliser les acteurs des départements sur les missions, l'organisation et le fonctionnement de l'Observatoire national des décès maternels, néonatals et infantiles. Cette structure, créée par le ministère de la Santé par note de service du 12 mai 2010, a pour mission de collecter, analyser, traiter et diffuser les données nationales sur les décès de la population.

En vue d'un fonctionnement optimal de ce dispositif, les acteurs départementaux sont appelés à informer régulièrement l'observatoire sur les décès enregistrés en précisant le genre. La phase de sensibilisation, conduite par le professeur Léon Hervé Iloki dans les trois départements Sud du Congo, a permis d'informer au total quatre-vingt-quinze participants sur les mécanismes d'audit permettant d'identifier les types de décès et leurs causes.

« Chaque décès d'une mère, d'un nouveau-né ou d'un enfant a une histoire et constitue un problème à résoudre. Une étude simple ou une analyse des cas de décès survenus peut aider à sauver la vie d'une autre femme ou d'un autre enfant », indiquait le professeur aux parties prenantes et acteurs cibles, réunis le 25 octobre à Dolisie. « Il s'agit d'une analyse systématique et critique de la qualité des soins médicaux par comparaison des procédures suivies ou services assurés par rapport aux normes conventionnelles, dans le but d'apporter des solutions correctives ».

Le résultat visé est la rationalisation des ressources (humaines, matérielles, financières...), afin de mieux les gérer et de mieux les répartir. La collecte des données relatives aux décès maternels, néonatals et infantiles s'appuie sur des comités départementaux d'audit au sein desquels doivent être représentées les parties prenantes ainsi que les organisations non gouvernementales œuvrant dans le domaine de la santé.

La délégation a noté, dans les trois départements du grand Niari, une volonté manifeste des autorités préfectorales et des acteurs ciblés pour s'approprier ce processus d'analyse des décès. Néanmoins, il a été souligné que la mise en place effective du système national d'information sanitaire est une condition indispensable pour l'efficacité de l'observatoire et surtout des comités départementaux d'audit, à laquelle s'ajoute l'exigence de doter le système des moyens financiers adéquats pour son fonctionnement.

Après le Niari, la Bouenza et la Lékoumou, des missions de sensibilisation similaires sont prévues dans d'autres départements du Congo en vue de promouvoir un fonctionnement optimal du dispositif d'observation des décès maternels, néonatals et infantiles dans tout le Congo.

Thierry Noungou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !