Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le ministre de la Santé Georges Moyen veut lutter contre l'abus des évacuations sanitaires à l'étranger - 21/12/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé et de la population, Georges Moyen, a fait ce 21 décembre à l'occasion d'un atelier sur « le renforcement du système de référence et de contre référence » à Brazzaville, une mise en garde contre l'abus des évacuations sanitaires à l'étranger prises en charge par le gouvernement congolais. Il a relevé à ce sujet qu'en 2010, 116 malades ont été évacués vers des hôpitaux étrangers. Or cette situation coûte très cher à l'Etat congolais. « Le système de référence et de contre référence ne reconnait la nécessité d'une évacuation sanitaire que si le plateau technique du pays d'origine ne peut pas faire face à la maladie. En ce qui concerne les évacuations réalisées dans notre pays, cette hypothèse n'est pas toujours respectée », a indiqué le ministre.

Pour enfreindre cette pratique, dont certaines exagérations ont été signalées, le ministre de la Santé souhaite : la réorganisation des services médico-sociaux du ministère de tutelle et ceux des ambassades ; l'équipement des hôpitaux généraux afin de réduire les évacuations sanitaires ; l'élaboration et la mise en œuvre de nouvelles procédures techniques puis administratives, transparentes ; enfin, le renforcement des termes de partenariat avec les hôpitaux ciblés.

Rappelons que le ministère avait déjà organisé un atelier sur le renforcement du système de référence et de contre référence à Pointe-Noire.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !