Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Pharmacologie : la noix de kola d'Impfondo a des vertus thérapeutiques - 11/07/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

De son vrai nom scientifique, le Carapa Procera a permis de mettre en activité pharmacologique les insecticides antiparasitaires, antiallergiques, anti-inflammatoires, anticancéreux et antimicrobiens. Ces vertus ont été évoquées par le Dr. Florence Dorothée Sianard du Centre d'études et de recherches végétales (Cerve), après une étude réalisée en 2010 à Brazzaville. La noix de kola d'Impfondo en provenance du département de la Likouala, qui se trouve en vente sur les étalages des marchés de la ville de Brazzaville, a suscité l'engouement des populations en juin dernier.

La consommation de six noix par jour a conduit le Cerve à l'étude de la graine afin de mieux connaître cette noix. Selon les personnes qui en consommaient à foison, la noix tuait toutes les maladies et soignait les hémorroïdes, les maux des reins, l'impuissance sexuelle, le paludisme ainsi que l'hypertension artérielle.

Les études menées par le Cerve, après des essais de domestication, ont montré que la noix n'est pas toxique. Les recherches du centre ont abouti à la production de produits cosmétiques tels que des huiles luttant contre les ravageurs de bois, des crèmes pour la peau, des crèmes cosmétiques et d'autres pour le traitement capillaire des pellicules, des savons de toilette et des glycérines. Parmi les produits dérivés de cette noix, notons aussi la fabrication des bougies.

« Les peuples autochtones prenaient la noix de kola d'Impfondo en cas d'hémorroïdes. Mais je conseillerais d'utiliser les huiles par voix externe plutôt que de consommer la noix comme telle pour des questions de dépendance. La plante a une action sur le système nerveux central », a indiqué Florence Dorothée Sianard.

Rappelons que la kola d'Impfondo a été également l'objet d'études de chercheurs au niveau international. Ces études ont permis d'identifier son nom scientifique, le Carapa Procera, d'isoler les principes actifs ainsi que les matières colorantes de l'amidon et autres substances. Le Carapa Procera appartient à la famille des méliacées qui regroupe plusieurs espèces en Amérique et en Afrique tropicale. Son huile figure dans la pharmacopée de plusieurs communautés africaines et américaines. En Afrique, cette noix est utilisée à des fins purgatives (rhumatismes et vermifuges, conjonctivites, problèmes de peau, toux et hémorroïdes) par les peuples autochtones. En Amérique, elle est utilisée pour guérir les ulcères, les plaies et les mycoses, les inflammations de la gorge, le paludisme, les diarrhées, les fièvres, les démangeaisons ainsi que les vers intestinaux.

L'utilisation du Carapa Procera est très ancienne. Il a été utilisé au XIe siècle comme combustible pour l'éclairage des lampadaires. Actuellement, le Brésil est l'un des pays producteurs du biocarburant de Carapa Procera. Son huile est utilisée pour la repousse des cheveux et contre les piqûres des insectes. En menuiserie, son bois est utilisé pour les charpentes des maisons.

Au Congo, la noix de kola d'Impfondo se trouve dans la forêt du Mayombe et dans les départements de la Sangha, du Niari et de la Likouala.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !