Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : une épidémie de choléra déclarée en République du Congo - 16/07/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La maladie qui frappe depuis plusieurs semaines le pays voisin, la République démocratique du Congo, a déjà fait quelques morts en République du Congo, notamment dans les localités situées le long du fleuve Congo. Au sortir de sa réunion du 14 juillet à Brazzaville sous la direction du ministre de la Santé, Georges Moyen, la commission de coordination de la gestion des épidémies a indiqué que des cas de décès avaient été enregistrés dans les localités de Liranga, Mpouya et Makotimpoko. Certains patients décédés seraient venus de la RDC. Trois cas de diarrhées cholériques ont été détectés à Brazzaville.

« Ce 14 juillet à Liranga, l'analyse de trois prélèvements a donné des résultats positifs. À partir de ce moment, il faut considérer le Congo comme subissant une épidémie de choléra », a déclaré Georges Moyen. Il s'est tout de même montré rassurant sur la maîtrise de la situation par les équipes sanitaires. Car, en dehors de trois cas enregistrés à Brazzaville, il n'y a pas eu de nouveau cas.

Depuis quelques semaines, de nombreux cas de diarrhée ayant occasionné des décès ont été rapportés par les habitants joints au téléphone et des voyageurs en provenance des localités de Mossaka et Loukolela, mais le ministère de la Santé, dont des équipes dépêchées sur place menaient une enquête épidémiologique, ne confirmait pas l'épidémie de choléra.

Actuellement, quelques partenaires du gouvernement congolais, l'OMS et l'Unicef, notamment, se disent prêts à apporter leur appui au pays dans la riposte contre cette épidémie. « Nous sommes mobilisés depuis quatre semaines pour être prêts dès que besoin pour intervenir de manière coordonnée, sous l'égide du ministère de la Santé et de la Population, pour circonscrire l'épidémie qui s'annonce », a confié le représentant de l'OMS au Congo, Youssouf Gamatsié.

La population congolaise est ainsi appelée à observer des mesures d'hygiène pour prévenir une extension de la maladie. Le Congo, rappelons-le, a été successivement frappé cette année par une épidémie meurtrière de poliomyélite sauvage et une autre de rougeole qui ont particulièrement touché Pointe-Noire et les départements du sud du pays, alors que Brazzaville est depuis quelques semaines en bute à une épidémie de chikungunya que les autorités sanitaires essayent d'éradiquer.

Thierry Noungou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !