Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : lancement d'une campagne de distribution de moustiquaires imprégnées - 25/07/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le gouvernement congolais a acquis, avec l'appui de la Banque mondiale, 2 174 600 moustiquaires imprégnées d'insecticide pour lutter contre le paludisme qui constitue la première cause de mortalité au Congo. La campagne de distribution de ces moustiquaires a été lancée samedi à Kinkala, chef-lieu du département du Pool, à 62 km au sud de Brazzaville, par le ministre congolais de la Santé, le Pr Georges Moyen.

« Le paludisme qui constitue la première cause de mortalité, est un problème majeur de santé publique au Congo. Cette distribution de moustiquaires est d'autant plus importante que seulement 8% de ménages au Congo dispose d'une moustiquaire, alors que l'objectif du gouvernement est d'arriver à une couverture nationale », a indiqué la représentante résidente de la Banque mondiale au Congo, Sylvie Dossou Kouamé, lors du lancement de la campagne.

La situation du paludisme dans le Pool reste préoccupante, avec un taux d'incidence de 44% entre 2007 et 2011; au premier semestre 2011, 11 653 cas ont été enregistrés dont 4 371 enfants de moins de cinq ans qui payent le plus lourd tribut ainsi que les femmes enceintes.

« Cette campagne, a signifié le ministre de la Santé, va contribuer à la mise à l'échelle de la mesure de prévention complémentaire à la gratuité du bilan biologique et du traitement du paludisme chez les enfants et les femmes enceintes. »

Au Congo, le paludisme sévit de manière endémique et constitue le premier motif de consultation dans les hôpitaux du pays où la maladie représente 49 à 51,5% des causes d'hospitalisation et 35,4% des causes de décès des enfants dans les hôpitaux de Brazzaville et Pointe-Noire.

Pour lutter contre ce fléau, en 2007, le gouvernement congolais avait déjà lancé une campagne de distribution gratuite de moustiquaires avec l'appui des agences du système des Nations unies. Cette nouvelle campagne s'inscrit dans la dynamique lancée en 2008, par le président congolais, qui avait décidé la gratuité du traitement pour les enfants de 0 à 15 ans et les femmes enceintes atteints par la maladie.

Guy-Gervais Kitina

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !