Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les faux médicaments : les pharmaciens du Congo proposent un projet de plan stratégique au gouvernement - 13/10/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ce plan propose au gouvernement la mise en place d'une Commission nationale de lutte contre les faux médicaments, un laboratoire de contrôle de qualité et une commission d'homologation des médicaments. L'information a été donnée le 12 octobre par le président de l'Intersyndical des pharmaciens d'Afrique (Ispharma), le Dr Boniface Okouya, au cours d'un point de presse organisé à l'occasion du premier anniversaire de l'Appel de Cotonou (Bénin) lancé le 12 octobre 2009 par l'ancien président français, Jacques Chirac.

Ce dernier est également président de la fondation Chirac, qui œuvre pour la lutte contre les faux médicaments et les problèmes d'assainissement, d'eau et de protection des forêts.

Dans sa communication, le président d'Ispharma a souligné que l'Appel de Cotonou représentait une prise en main par le politique des problèmes que connaît la profession en Afrique. Il constitue également un réel engagement pour protéger les peuples africains contre les faux médicaments et la vente illicite de produits pharmaceutiques.

Outre ce plan, il est proposé de créer un comité interministériel. À cet effet, les pharmaciens ont émis le souhait que le gouvernement s'accorde avec l'Ordre national des pharmaciens, le Syndicat national des pharmaciens du Congo et le Comité national de lutte contre les médicaments contrefaits.

Sur ce point, le Dr Boniface Okouya a rappelé les propos du président de la République à son retour du Bénin, le 13 octobre 2009, qui avait souhaité que « les associations des consommateurs, les syndicats et les ordres des pharmaciens puissent mener une lutte sans merci contre cette industrie de crime dans le pays. »

Selon lui, le monde enregistre près de deux cent mille morts chaque année causée par les médicaments de la rue. Actuellement, il existe des laboratoires pirates au Pakistan, au Nigéria, en Chine, en République démocratique du Congo, en Inde, au Kenya et au Brésil.

Face à ce constat, les syndicats des pays africains et les professionnels en pharmacie mènent des campagnes de sensibilisation. Les deuxièmes journées pharmaceutiques ont été organisées à Brazzaville et une table ronde s'est tenue du 27 au 29 septembre au Burkina-Faso sur la lutte contre les faux médicaments.

Notons que l'Appel de Cotonou a été signé par six pays africains, dont le Burkina-Faso, le Sénégal, le Togo, le Bénin et le Congo. À ce jour, il a été signé par quarante-deux pays. Il demande à tous les pays de s'engager dans la lutte contre les faux médicaments, à disposer de textes législatifs, à mettre en place un arsenal juridique permettant aux pharmaciens d'exercer légalement leur profession et aux États de fournir aux populations des produits fiables et sans danger.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !