Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle : le Fnuap et le gouvernement s'engagent à promouvoir la planification familiale - 25/11/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère congolais de la Santé a bénéficié de l'appui du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) pour l'organisation, du 22 au 25 novembre, à Brazzaville, d'un atelier de réflexion et d'élaboration du plan de repositionnement de la planification familiale. Compte tenu de la faible utilisation des produits contraceptifs, les autorités entendent à travers ce plan favoriser l'accès d'un plus grand nombre de femmes à des services de planification familiale de qualité.

Cette initiative vise à identifier des approches et des actions innovantes permettant de renforcer la visibilité, la disponibilité et la qualité des services de planification familiale pour accroître l'usage des méthodes contraceptives modernes. Des ateliers permettront de renforcer les efforts de plaidoyer en faveur de la planification familiale, de la formulation de stratégies et d'actions innovantes pour promouvoir la planification familiale dans les formations sanitaires et les communautés. Le but est d'aboutir à un plan d'action, un cadre de mise en œuvre et des mécanismes de coordination des services de planification familiale à travers le pays.

« La promotion de la planification familiale constitue l'un des moyens les plus efficaces et peu coûteux pour prévenir les grossesses précoces et réduire la mortalité maternelle estimée à 781 décès pour 100 000 naissances vivantes dans ce pays », a déclaré, en marge de l'atelier, le représentant du Fnuap au Congo, David Lawson.

Une autre réunion inscrite dans le même projet est annoncée par le gouvernement congolais et son partenaire du 5 au 9 décembre prochain dans la localité d'Ignié, située à 45 kilomètres au nord Brazzaville. Elle permettra une fois de plus aux gestionnaires et prestataires des programmes, aux services de santé et aux membres de la société civile d'apporter leur contribution à l'élaboration de ce plan.

Au Congo, le faible taux d'utilisation des produits de contraception (13%) favorise les grossesses précoces. Selon des données officielles, 41% des Congolaises de plus de 18 ans ont au moins un enfant ou ont été enceintes. À l'âge de 19 ans, ce chiffre passe à 52%.

Les jeunes femmes âgées de 20 à 24 ans sont les plus exposées aux décès maternels, avec un taux de 32% du total des décès. À l'âge de 20 ans, elles représentent à elles seules 25% des décès maternels.

Thierry Noungou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !