Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : la réduction de la mortalité maternelle en question en Afrique - 05/05/2012 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La campagne pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carmma) a regroupé sages-femmes et experts le vendredi 4 mai à Pointe-Noire afin de trouver la solution aux risques liés à la maternité. En prélude à la Journée internationale de la sage-femme, cette journée de sensibilisation aux risques liés à la maternité, organisée par la Carmma, a été placée sous le patronage d'Alexandre Honoré Paka, préfet de Pointe-Noire.

Au cours de celle-ci, Philomène Fouty Soungou, ambassadrice de bonne volonté, a eu une pensée pieuse à l'endroit de toutes les femmes qui dans les hôpitaux rendent leur dernier soupir, emportant dans la mort un bébé à naître ou abandonnant malgré elles un nouveau-né qui ne connaîtra jamais sa mère.

La réduction maternelle néonatale et infantile constitue l'un des défis majeurs que le Congo entend relever pour atteindre les objectifs 4, 5 et 6 du Millénaire pour le développement d'ici 2015. Pour Honoré Paka, au Congo le taux de mortalité maternelle est parmi les plus élevés en Afrique subsaharienne. Par ailleurs, le constat montre que la nouvelle santé de l'enfance s'accompagne souvent de nombreux décès d'enfants au cours de leurs premières semaines et au cours de leurs premières années de vie.

L'analyse de la situation a donc permis de mettre en exergue de nombreux problèmes, parmi lesquels la mauvaise qualité de la consultation prénatale et les conditions de l'accouchement, l'insuffisance en personnel qualifié dans la prise en charge des nouveaux nés et les enfants de moins d'un an ainsi que l'insuffisance de l'offre de soins. Mais aussi l'élaboration et la mise en œuvre d'une feuille de route nationale pour accélérer la réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile dans le cadre des plans nationaux de développement des sanitaires.

Cette activité était donc l'occasion pour les agents de santé de s'attarder autour des objectifs spécifiques à atteindre d'ici 2015, à savoir le renforcement des capacités institutionnelles pour la réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile à tous les niveaux de système de santé, l'accroissement de l'accessibilité, l'offre et la qualité des soins de santé maternelle y compris la planification familiale. Sans oublier le renforcement des individus, des familles, des communautés et des organisations de la société civile pour promouvoir la santé maternelle, néonatale et infantile.

À la fin de cette activité, un film a été projeté, donnant l'occasion à tous de revenir sur les interventions à hauts impacts dont la pratique par tous peut conduire à une très nette amélioration de la santé de la mère et de l'enfant au Congo.

Prosper Mabonzo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !