Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Ébola : fin de l'épidémie - 26/11/2012 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La déclaration a été faite par le ministre de la Santé publique, Dr Félix Kabange Numbi, à Lubumbashi, dans la province du Katanga. Selon le Dr Félix Kabange Numbi, le dernier cas notifié date du 11 octobre. Depuis cette date, aucun autre nouveau cas confirmé de fièvre hémorragique d'ébola n'a été signalé dans le district du haut Uélé ni dans le district sanitaire voisin du bas Uelé ou des alertes ont aussi été rapportées de temps en temps.

«De ce fait et comme l'exige la réglementation sanitaire en matière de surveillance des fièvres hémorragique d'ébola, après avoir observé pendant une période de quarante-deux jours, soit deux fois vingt et un jours sans qu'aucun cas confirmé soit enregistré, le ministère de la Santé publique déclare ce 26 novembre 2012 la fin de l'épidémie de la fièvre hémorragique d'ébola dans la province orientale, dans le district sanitaire du haut Uélé Ouest», annonce-t-il.

Le ministre de la Santé publique tient à préciser que « la fin de l'épidémie annoncée ne signifie pas que le danger est totalement écarté ni que tout est maintenant permis s'agissant des habitudes et attitudes de vie courante».

C'est pourquoi il invite toute la population à garder et à pratiquer toutes les mesures d'hygiène élémentaire et tous les comportements protecteurs «que nous avons recommandés tout au long de notre riposte pour éviter de contracter à nouveau cette maladie, et bien d'autres»,insiste-t-il tout en attirant l'attention des personnels soignants à l'obligation qui leur est faite de se protéger au lieu de travail et de respecter l'application des mesures universelles de protection individuelle et de contrôle de l'infection pour lutter contre les infections nosocomiales dans les structures de santé.

Pour mémoire, c'est le 17 aout que le ministre de la Santé publique avait déclaré officiellement l'épidémie de fièvre hémorragique d'ébola survenue à Isiro dans la province orientale. Au total, soixante-deux cas ont été notifiés parmi lesquels trente-six cas confirmés au laboratoire, vingt et un probables et cinq suspects ainsi que trente-quatre décès.

Aline Nzuzi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !