Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Réhabilitation du bloc opératoire et du service de réanimation au CHU de Brazzaville - 15/01/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le directeur général du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, Bernard Ovoulaka, a procédé, le 15 janvier, à la remise des clés du nouveau bloc opératoire ainsi que celles du service de réanimation aux responsables de ces deux entités. Équipé de nouveaux outils (appareils cyanotiques, aspirateurs, appareils d'anesthésie, bistouris électriques, radios, seringues), le bloc opératoire réhabilité, composé de sept salles d'opération et de trois salles pour la haute aseptise (opérations des os), permettra d'améliorer la qualité des soins prodigués aux malades.

Composé de onze salles dont trois à caractère personnel, le service de réanimation est quant à lui équipé d'un central moniteur, d'une table de retrait des examens, et d'un comptoir de fichiers pour les malades.

« Beaucoup de choses vont changer parce que la prise en charge du malade dépend de ce que nous venons de recevoir, or ce que vous avez vu n'existait pas auparavant », a déclaré le coordonnateur de ce service, Albert Ngatsé Oko. « Avec la mise en place de cet équipement, c'est tout le plateau technique qui vient d'être totalement changé », a-t-il poursuivi.

La réhabilitation de ces deux entités répond à une demande des médecins de l'hôpital, qui voulaient que le plateau technique du CHU soit changé pour la bonne prise en charge des patients, à l'instar de ce qui est pratiqué ailleurs. « Ce que vous avez vu, c'est ce que nous avons vu à l'étranger, en France notamment », a renchéri le médecin. Et le docteur Albert Ngatsé Oko de demander aux nouveaux gestionnaires de cette entité, de se rappeler, à chaque instant, les efforts fournis par les autorités du pays pour doter le CHU de ces instruments, avant de les inviter à en faire bon usage.

Les conditions de prise en charge des malades vont être améliorées, aussi bien au niveau de la rapidité qu'au niveau de la qualité des soins reçus. Cependant, bien que rénovées, ces entités devront encore faire face au problème du manque de médicaments. Un autre aspect à ne pas négliger, et qui va se poser avec la mise en service de ce nouveau bloc, est le nécessaire recyclage du personnel qui va prendre en charge les malades.

Jean-Jacques Koubemba

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !