Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Azur Développement prend la charge psycho-sociale de cent malades du VIH/SIDA - 25/11/2006 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Association Azur Développement en partenariat avec l'Espace séropositifs et les personnes organisées pour un intérêt réel (ESPOIR) a démarré depuis le 26 octobre à Pointe-Noire le projet de prise en charge psychosociale de cent personnes vivant avec le Vih/sida (PVVIH). Le projet fait suite à l'atelier sur les soins palliatifs pour les PVVIH organisé en décembre 2005.

Il est mené à travers quatre grandes activités, soit les groupes de paroles ouverts à plus de cinquante personnes vivant avec le Vih/sida (PVVIH) ; les visites à domicile de plus de cinquante PVVIH ; la prise en charge médicale en médicament anti-rétro viraux (ARV) de quinze PVVIH pendant quatre mois et l'appui au plaidoyer.

La prise en charge de ces personnes dont le premier groupe de paroles a débuté le 28 octobre sous le thème : «L'éducation nutritionnelle » est prévue pour une durée de quatre mois. Les visites des PVVIH à domicile qui ont quant à elles débuté le 22 novembre sont menées par les membres d'ESPOIR en compagnie de ceux de l'Association Azur Développement. Les malades visités bénéficient d'un kit nutritionnel et d'autres accessoires.
Par ailleurs, quinze PVVIH vulnérables, en grande majorité des femmes, bénéficient de l'appui en médicament anti-rétro viraux depuis le 13 novembre 2006 au Centre de traitement ambulatoire et ce jusqu'en février 2007.

«L'analyse que nous faisons après le démarrage du projet est que le Vih/sida est répandu dans toutes les couches sociales à Pointe-Noire. Cependant, nous constatons que les femmes sont plus touchées», ont indiqué les responsables de ce projet. D'après les gestionnaires de ce projet, «les PVVIH sont confrontées à de nombreux problèmes, notamment la discrimination, la stigmatisation et la crise financière. Nombre de personnes visitées sont des veufs et des veuves, mais aussi des célibataires ayant des enfants à charge».
La découverte de la sérologie positive de ces PVVIH s'est faite pour la plupart après avoir été malade de façon répétée. Il ressort cependant que certains médecins éprouvent des difficultés pour annoncer la sérologie à leurs patients. Afin de lutter contre la stigmatisation dont sont victimes les PVVIH dans leur milieu respectif, le projet envisage d'organiser en faveur de ces personnes des activités génératrices de revenus pour faire face à leurs besoins quotidiens, même en médicaments. Ces activités favoriseront leur réinsertion dans la société et réduiraient par conséquent la discrimination à leur égard.

Notons que ce projet constitue un véritable espoir pour les PVVIH qui, grâce à Azur développement, commencent à se remettre de leur traumatisme dû à la connaissance tardive de leur sérologie.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !