Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le ministre François Ibovi veut éradiquer le choléra le plus tôt possible à Pointe-Noire - 04/03/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Face à l'épidémie de choléra qui sévit à Pointe-Noire depuis novembre dernier, le ministre de la Santé et de la Population, sur instruction du chef de l'État, a effectué une visite de travail du 1er au 2 mars dans la ville océane, pour mettre en place un plan de riposte contre la maladie.

Cette visite qui intervient après le dernier Conseil des ministres récemment tenu à Brazzaville, au cours duquel la situation a été évoquée, a permis à François Ibovi de se faire une idée du travail réalisé sur le terrain auprès des autorités départementales et du staff technique de la santé.
Après l'audition des sous-commissions de la cellule de crise notamment, la coordination, la mobilisation sociale, la sous-commission eau-hygiène et assainissement, le ministre a apprécié le travail tout en demandant de « doubler d'efforts pour éradiquer le choléra dans deux semaines ». François Ibovi a demandé à son conseiller, Damase Bozongo, de superviser ce plan de riposte « afin d'éliminer totalement le choléra à Pointe-Noire ».
Soulignons que 289 malades ont été enregistrés et 10 personnes décédées. La majorité des victimes du choléra viennent des quartiers riverains des différents ruisseaux qui traversent la ville. Il s'agit des habitants des quartiers Saint- Pierre, Matendé, Loandjili, Mvou-Mvou.
Notons que le ministre s'est rendu au chevet des malades à l'hôpital de Loandjili pour leur exprimer sa compassion.

Charlem Léa Legnoki

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !