Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Des maisons médicales construites et réhabilitées à Brazzaville par le Réseau des soins de proximité - 06/03/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les maisons de la santé visent à améliorer les conditions socio-sanitaires des populations, en réponse à la faiblesse des indicateurs de santé au Congo dont fait état le Plan national du développement sanitaire (PNDS). Trois des cinq maisons prévues sont déjà fonctionnelles depuis décembre 2012 : à Massengo, dans le neuvième arrondissement ainsi qu'à Ngambio et Massina ; dans le septième arrondissement. Ces maisons ont été, pour certaines, construites et pour d'autres, réhabilitées grâce à l'organisation non gouvernementale (ONG) Assistance médicale France-Congo, en partenariat avec le ministère de la Santé et le financement de l'Union européenne (UE).

L'ONG Assistance médicale France-Congo a mis en œuvre un projet dénommé « Réseau des soins de proximité » dans les cinq quartiers des arrondissements 1, 6, 7 et 9 de la ville de Brazzaville qui prévoit la construction et/ou la réhabilitation de cinq maisons médicales.

À la maison de Massengo, animée par le docteur Berger Manounou-Malonda, on pratique des consultations préventives et/ou promotionnelles, prénatales, post-natales ; les campagnes de dépistage du diabète, d'hypertension artérielle ; des consultations préscolaires de 0 à 5 ans ; des vaccinations et des examens de laboratoire. Le tout avec du matériel approprié, à l'instar du doppler fœtal. Les médicaments génériques et essentiels sont également délivrés et les équipes assurent le suivi des personnes vivant avec le VIH/sida et la prise en charge de la tuberculose.

Il en est de même pour la maison médicale de Ngambio animée par le docteur Vivien Ntsadi. À Ngambio, le comité de santé, en collaboration avec les responsables du quartier (chargés de faire le relais entre la population et la structure), a lancé depuis plus d'une semaine la campagne de dépistage du diabète et de l'hypertension artérielle. Cette campagne, qui concerne dix zones, se poursuit.

Cette campagne a été également lancée dans les deux quartiers de Massina, où la maison de la santé est animée par le docteur Ponce Moussa. Ce dernier s'est félicité que les populations commencent à la fréquenter, et a souligné qu'on y observait les recommandations du ministère de la Santé. Dans ces établissements, les tarifications sont identiques à celles des centres de santé intégrés (CSI). La seule différence est que les CSI sont animés par des infirmiers alors les maisons de la santé sont animées par un médecin.

À titre de rappel, le PNDS a constaté la faiblesse des indicateurs de santé au Congo : une espérance de vie réduite, une mortalité infantile et maternelle élevée, due également au paludisme. L'offre de soins déficitaires en qualité et en quantité conduisant à une très faible fréquentation des CSI, un appel a été lancé.

En effet, l'amélioration de l'état de santé étant l'une des préoccupations du gouvernement. Dans cette perspective, 2012 a été décrétée Année de la santé. Pour ce faire, le ministère de tutelle, qui a mis l'accent sur la prévention des maladies, a autorisé les ONG disposant des compétences à aider le gouvernement dans la résolution de ces problèmes. L'ONG Assistance médicale France-Congo, dont le président est le professeur Richard Bileckot, n'a pas hésité de répondre à cet appel pour sauver des vies. L'ONG a signé un partenariat avec le ministère de la Santé, permettant la création du Réseau des soins de proximité dans les zones périurbaines de Brazzaville.

« Notre objectif est de contribuer à l'amélioration de l'état de santé par la réduction de la mortalité et de la morbidité des populations vivant dans les quartiers retenus dans le cadre de la mise en œuvre du projet. Il s'agit non seulement de s'occuper de la maladie, mais aussi de lutter contre la survenue de celle-ci », a déclaré le docteur Simone Wassoumbou Loubienga.

Le lancement des travaux de construction et de réhabilitation de ces maisons médicales, grâce au financement de l'UE, a eu lieu le 7 mai 2012. Les maisons de Massissia et de Talangaï, dans les premier et sixième arrondissements de Brazzaville, seront fonctionnelles sous peu. Ce projet va durer deux ans, mais le comité pourra le pérenniser. Pour ce faire, l'ONG a mis en place un comité de gestion, associant les professionnels de santé, le comité de santé, les chefs des quartiers et les médecins-chefs de la circonscription socio-sanitaire, avec pour mission de faire le suivi et l'évaluation des activités professionnelles.

Bruno Okokana

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !