Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Avril 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars/Avril 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le plan stratégique national de lutte contre les maladies non transmissibles se précise - 14/05/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action de ce projet, un atelier s'est ouvert le 14 mai à Brazzaville, sous l'égide du directeur général de la santé, Alexis Elira Dokekias, qui a réaffirmé l'intérêt particulier que le gouvernement accorde à la lutte contre ces maladies. Alexis Elira Dokekias a invité les participants à examiner alternativement les dossiers à traiter, en amendant les drafts soumis afin qu'au terme de cet atelier, le Congo, qui a abrité la réunion ministérielle au siège du bureau Afro de l'OMS ayant abouti à la déclaration de Brazzaville, ne soit pas mis de côté.

Les lignes directrices pour la validation des conclusions du projet ont été soumises aux directeurs départementaux de la santé, aux médecins chefs des circonscriptions socio-sanitaires et aux associations, pour adoption et validation.

Ces documents se basent sur le Plan national de développement (PND) et vont intégrer pleinement le document de politique nationale de santé et du PNDS 2013-2017 en cours de révision et de finition. Ils prennent en compte la lutte contre les maladies non transmissibles à savoir : le volet promotionnel, le volet préventif, le volet curatif, le suivi et évaluation. Il s'agit également au cours de cet atelier de valider les plans sectoriels de lutte contre le cancer, la drépanocytose, les accidents vasculaires cérébraux, élaborés au cours de la même période.

« Depuis l'année 2011, le continent africain et la communauté internationale restent très mobilisés sur le sujet des maladies non transmissibles. Il s'agit d'un groupe d'affections qui regroupent les maladies cardio-vasculaires, les affections respiratoires chroniques, le cancer, le diabète, la drépanocytose, les maladies mentales et du système nerveux, les traumatisés de la voix publique qui sont responsables d'une morbidité croissante dans le monde », a déclaré Alexis Elira Dokekias. Et d'ajouter : « Au Congo, la situation est devenue très préoccupante puisque les AVC constituent désormais la première cause de mortalité au sein des services des urgences de nos grands hôpitaux. Face à cette situation et dans la lancée de la déclaration de Brazzaville en 2011, les cadres du ministère de la Santé et de la Population ont élaboré un plan intégré de lutte contre les maladies non transmissibles (MTN). Au terme de ce processus, ce document a été validé en 2012 en présence des autorités du ministère. »

Guillaume Ondzé

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !