Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

VIH/Sida : réunion technique des unités de lutte contre la pandémie au sein des ministères - 02/07/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ouverts ce mardi 2 juillet, par Edmond Malalou, le coordonnateur du secrétariat exécutif permanent du Conseil national de lutte contre le sida (CNLS), les travaux visent à redynamiser les unités de lutte contre le sida (ULS) existantes et à créer d'autres unités dans les ministères. Cette redynamisation a pour objectif spécifique de valider les différents plans d'actions des ministères pour 2013, ainsi que les termes de références de l'atelier de formation. Ainsi, réunis pendant trois jours dans la salle de conférence de la Croix-Rouge congolaise, les participants bénéficieront de plusieurs présentations, notamment celle sur la réponse nationale au VIH, et la présentation des fiches de collectes d'information.

Au cours de la présentation portant sur la réponse nationale au VIH, Charles Roger Diakembo a présenté l'organisation et les objectifs de la lutte contre le VIH, la situation épidémiologique au Congo ainsi que les axes stratégiques. Les objectifs à atteindre consistent à réduire le nombre des nouvelles infections et à améliorer la qualité de vie des personnes infectées. Abordant la question du taux de prévalence du VIH au Congo, Charles Roger Diakembo a rappelé qu'en 2003, le taux s'élevait à 4,1% et à 3,2% en 2009. La séroprévalence comparée chez les populations les plus exposées, se présente de la manière suivante : au plan national 3,2%, chez les femmes enceintes 3,6%, chez les professionnels du même sexe 7,5%, chez les détenus 8,1%. L'orateur a toutefois rappelé que ces données datent de 2009.

Interrogé sur l'organisation de cet atelier de formation, le coordonnateur de l'ULS du ministère de la Justice et des Droits humains, Cyrille Louya, a précisé que cette réunion technique regroupait toutes les unités de lutte contre le sida de tous les ministères parce que l'année 2012 a connu un ralentissement dans les actions. « Après la dernière session du Conseil national de lutte contre le sida, il avait été décidé qu'il faudrait redynamiser les ULS et mettre en place des nouvelles ULS des ministères. Nous sommes ici pour étudier le contexte du point de vue technique pour redynamiser l'action des unités au niveau des ministères », a conclu Cyrille Louya.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !