Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'OMS édicte de nouvelles recommandations pour lutter contre la malnutrition aigue sévère - 03/12/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La mise en application de ces nouvelles directives thérapeutiques permettra de soigner presque vingt millions d'enfants de moins de cinq ans atteints par la malnutrition aiguë sévère dans le monde. Ces nouvelles directives qui remplacent celles de 1999 recommandent l'administration des aliments énergétiques spéciaux et des antibiotiques pour traiter les infections chez les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère qui n'ont pas de complications nécessitant une hospitalisation.

Un traitement spécifique est aussi prévu pour les enfants malnutris séropositifs et pour les enfants de moins de six mois. Dans les nouvelles directives, indique l'OMS, il est recommandé de soumettre systématiquement au dépistage du VIH les enfants atteints de malnutrition aiguë sévère dans les pays où le virus est répandu et de donner aux enfants VIH-positifs des antirétroviraux ainsi que des aliments spéciaux et des antibiotiques pour traiter la malnutrition sévère.

Pour les enfants âgés de moins de six mois, l'OMS recommande qu'ils soient exclusivement nourris au sein. Cela pour une nutrition optimale et pour protéger le bébé contre les infections.

« S'il n'est pas envisageable que la mère allaite l'enfant gravement malnutri, la famille devra alors avoir recours au lait d'une autre femme. Si cela s'avère impossible, il faudra fournir aux familles une préparation pour nourrisson et les conseiller pour qu'elles sachent la préparer et l'utiliser en toute sécurité», conseille l'OMS.

Le directeur du Département de l'OMS Nutrition pour la santé et le développement, le Dr Francesco Branca fait savoir que ces directives sont cruciales. « Car, souvent, les enfants atteints de malnutrition aiguë sévère ne sont pas pris en compte dans les plans de santé nationaux, ce qui peut leur être fatal. Si ces enfants ne reçoivent pas les soins médicaux et nutritionnels adéquats, très souvent, ils meurent...».

De son coté, la directrice du Département de l'OMS Santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l'adolescent, le Dr Elizabeth Mason, note que c'est généralement mieux pour les enfants et pour leur famille si les enfants sont soignés en ambulatoire. C'est souvent, plus facile pour les familles qui doivent continuer à s'occuper d'autres enfants et cela permet aux enfants malnutris et vulnérables de rester chez eux sans être exposés au risque d'infection nosocomiale.

Par Aline Nzuzi,

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !