Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : près de 800.000 enfants ciblés par la campagne de vaccination contre la rougeole - 17/12/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé et de la Population, François Ibovi, a lancé, le 17 décembre, au Centre de santé intégré du Plateau des 15 ans, la campagne de vaccination contre la rougeole destinée aux enfants de six mois à cinq ans, supplémentée en vitamine A et déparasitée au Mebendazole

Au total, plus de 5.000 agents de santé et des volontaires seront déployés sur le terrain pour vacciner, supplémenter et déparasiter environ 795.000 enfants sur toute l’étendue du territoire national. Selon le ministre de la Santé, cette campagne de vaccination qui s’achèvera le 21 décembre, vise à renforcer le programme national d’immunisation, pilier important de la lutte contre la maladie sous toutes ses formes. Elle constitue aussi une des interventions de santé publique dont l’impact sur la réduction de la mortalité infantile ne fait plus l’ombre d’un doute.

Rappelant aux acteurs qui seront déployés sur le terrain, leurs responsabilités quant au respect strict des directives y afférentes, François Ibovi a exhorté les parents, surtout les mères, à emmener leurs enfants dans les centres les plus proches de chez eux. « Ce vaccin est gratuit, il est différent de celui qui a été utilisé contre la poliomyélite qui s’administre par voie orale. Chers parents, faisons vacciner nos enfants, un enfant non vacciné est un enfant vulnérable et exposé aux maladies. Les vacciner, c’est les protéger, les sauver et les aimer », a-t-il précisé. Et de rappeler : « La supplémentation en vitamine A vise à renforcer l’immunité des enfants contre les diarrhées et certaines infections. Elle permet également d’assurer une bonne croissance de l’enfant. Le déparasitage consiste, quant à lui, à éliminer les vers intestinaux pour protéger les enfants contre l’anémie et la malnutrition. »

Les peuples autochtones ont payé un lourd tribut à cette maladie

D’après le ministre de la Santé, les pays africains font face à une recrudescence sans précédent de la rougeole depuis 2011. Au Congo, les premiers cas de cette épidémie ont été localisés dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou, avant d’atteindre le Pool et Brazzaville entre février et juin 2012. Quant à la partie septentrionale du pays, la catastrophe du 4 mars 2012 a favorisé l’expansion progressive de cette épidémie vers certains départements. « En 2013, les peuples autochtones des départements de la Likouala et de la Lékoumou ont payé un lourd tribut à la rougeole. Ces deux départements ont enregistré un taux de morbidité et de mortalité le plus élevé que le Congo n’ait jamais connu au sein des populations autochtones », a-t-il indiqué.

Cette situation a conduit le ministère en charge des questions de santé à organiser, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, des campagnes de riposte localisées, qui ont permis de réduire l’ampleur de la rougeole. « Devant le risque d’une résurgence des épidémies, le gouvernement a résolu de prendre des mesures préventives en organisant cette campagne de vaccination destinée aux enfants de six mois à 5 ans sur toute l’étendue du territoire national. Conscient des multiples vertus de la vaccination, le ministère s’est engagé à la systématiser et à l’étendre à toutes les catégories d’âges, en privilégiant les couches les plus vulnérables, à savoir les enfants et les femmes enceintes », a conclu le ministre.

Parfait Wilfried Douniama

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !