Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Un séminaire d'initiation à l'orthophonie se tient à Brazzaville - 15/01/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En vue de promouvoir une bonne application de l'orthophonie au Congo et réduire les troubles de communication orale et écrite qui mettent en difficulté la scolarisation de nombreux enfants, un séminaire d'initiation à l'orthophonie se tient à Brazzaville du 15 au 24 janvier à l'Institut des jeunes sourds, sous les auspices du ministère des Affaires sociales. Facilité par l'ONG française Orthophonistes du Monde, dont les experts, Monique Trussard et Isabelle Lebrun, assureront la formation, le séminaire a été ouvert par le directeur général des personnes handicapées, Jean Clotaire Tomby. « Ce séminaire aboutira à une meilleure connaissance et prise en charge des troubles de la communication orale et écrite des enfants en difficulté du dire et du lire », a-t-il déclaré.

Une cinquantaine de participants, spécialistes de déficiences auditives et d'autres praticiens provenant de diverses entités administratives, assistent à ce séminaire. Ils suivent des cours théoriques et des travaux pratiques qui se font sur des enfants présentant des troubles du langage.
Le directeur général des personnes handicapées a souligné qu'« un trouble de la communication rend difficile, parfois impossible, une bonne insertion scolaire, professionnelle ou sociale ».

« C'est pourquoi le ministère des Affaires sociales met en place des mesures appropriées pour que, dans les institutions spécialisées, les élèves en situation de difficulté langagière puissent améliorer tant soit peu leur état », a précisé Jean Clotaire Tomby.

Le séminaire est l'un des axes du Plan d'action national pour la Décennie africaine des personnes handicapées. Cet instrument promeut entre autre le renforcement des capacités des professionnels de la surdité et autres pathologies du langage.
Le Congo accuse un manque cruel de spécialistes en orthophonie. Selon le directeur de l'Institut des jeunes sourds, Nazaire Diabindama, ce sont les professeurs spécialisés en déficiences auditives qui, tant soit peu, prennent en charge ce volet rééducationnel.

Grâce à ce séminaire les problèmes et spécificités congolaises en matière d'orthophonie, par les échanges d'expérience, seront mis en évidence. Il s'agit de donner de la matière aux praticiens congolais pour qu'ils deviennent de véritables spécialistes.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !