Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Des experts réunis à Pointe-Noire pour éradiquer définitivement la poliomyélite - 19/02/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le président du Comité national de certification pour l'éradication de la poliomyélite (CNEP), Itoua Ngamporo, a patronné récemment à Pointe-Noire une réunion d'experts en matière de santé organisée dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite dans les départements de la Bouenza, de la Cuvette et de Pointe-Noire qui sont dépourvus de médecins de secteurs opérationnels.

Conçue en collaboration avec le Groupe de travail spécial sur le confinement du poliovirus sauvage au laboratoire (GSCP), la réunion a porté sur la mise en œuvre de l'Initiative d'éradication de la poliomyélite (IEP) au Congo, en Afrique et dans le monde en entier. Les plans d'actions de l'année 2007 des différents comités ont également été passés en revue.

Les experts ont souligné que le Nigeria est l'un des pays le plus touché par la poliomyélite en Afrique. Au Congo, le cas de poliovirus sauvage a été observé en 2000 à Sibiti dans le département de la Lékoumou. Le pays qui partage ses frontières avec l'Angola, la République Démocratique du Congo et le Cameroun peut être sujet à d'autres cas de poliovirus sauvage, ce qui suppose de renforcer les actions de lutte contre la poliomyélite, ont insisté les experts.

Au terme de la réunion, les participants ont demandé des précisions sur l'affection des médecins chefs de secteurs opérationnels dans le département de la Bouenza, la Cuvette, et Pointe-Noire. Ils ont également recommandé la réalisation de campagnes de vaccination supplémentaires contre la poliomyélite afin d'empêcher la pénétration du poliovirus sauvage sur tout le territoire national.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le territoire national congolais a enregistré en 2006 un taux de couverture vaccinale contre la poliomyélite supérieur à 90%. Cependant, il reste encore des cas isolés dans les départements de la Likouala, de la Cuvette-Ouest, et des Plateaux plus précisément dans le district d'Abala.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !