Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Choléra : Les services sociaux passeront de parcelles en parcelles pour sensibiliser les populations brazzavilloises - 22/02/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

442 agents sociaux évoluant dans les unités opérationnelles polyvalentes et multisectorielles de proximité du ministère des Affaires sociales, ont reçu mercredi à Brazzaville une formation spécifique en vue de sensibiliser les populations aux mesures d'hygiène pour juguler l'expansion du choléra dans la capitale. La formation s'est tenue dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie globale de lutte contre l'épidémie de choléra pour laquelle le ministère des Affaires sociales joue le rôle de mobilisation sociale.

«Il est démontré qu'avec un minimum de précaution, nous pouvons éviter ces drames humains. Aider les populations à observer ce minimum de précautions fait partie de nos missions en tant que service de proximité. C'est pourquoi nous devons nous armer au mieux pour remplir correctement notre mission», a déclaré le coordonnateur de la formation, le directeur général de l'action sociale et de la famille, Florent Niama.

Assurée par des spécialistes des questions de santé, d'hygiène, d'eau et assainissement, la formation a porté sur la surveillance épidémiologique, la prise en charge des malades, l'hygiène et l'assainissement. Les agents sociaux seront déployés sur toute l'étendue de la ville pour sensibiliser les populations de parcelle en parcelle.

«C'est notre devoir d'informer mais aussi de mobiliser afin d'obtenir, par une communication saine et appropriée, le changement des comportements de nos compatriotes face à un problème majeur de santé publique qui nous menace tous», a souligné le directeur général de l'action sociale et de la famille.

L'action des services sociaux renforcera le travail de sensibilisation mené par les médias depuis le déclenchement de l'épidémie, a ajouté l'épidémiologiste Jean Joseph Akouala, en s'adressant aux agents sociaux à propos de la surveillance épidémiologique.
«Il faut, en plus de ce que nous faisons dans les médias, que les agents sociaux aillent dans les parcelles pour mieux sensibiliser les populations. Car quand vous allez dans les rues, vous avez l'impression que les consignes ne sont pas respectées», a-t-il commenté.

Le Dr Jean Joseph Akouala a rappelé que le choléra est une maladie bactérienne évitable. Une bonne sensibilisation évitera de nouveaux cas. Parlant de la surveillance épidémiologique, il a estimé que sur 100 personnes malades, 10 seulement peuvent aller à l'hôpital.

«C'est pourquoi, chaque jour, des véhicules sillonnent la ville, de parcelles en parcelles, pour protéger et suivre les personnes qui ont été en contact avec les malades. Et nous travaillons avec les services d'hygiène pour éteindre l'extension de la maladie», a expliqué le Dr Jean Joseph Akouala.

Il a indiqué que le pays se trouve dans une nouvelle phase de la lutte contre l'épidémie et que de nouvelles ressources devront être mobilisées. Dans ce programme, des équipes iront renforcer celles de Pointe-Noire où la situation est plus préoccupante.
«A Brazzaville, a-t-il souligné, la situation est maîtrisable. Mais, si toutes les mesures ne sont pas prises, on pourra assister à une flambée de l'épidémie. C'est pour ça que nous insistons sur les précautions à prendre», a t-il dit.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !