Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'amélioration des prestations sanitaires au CHU de Brazzaville au centre d'un colloque - 19/03/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le week-end dernier à l'auditorium du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, Ignace Ngakala, directeur général de cette infrastructure sanitaire, a dirigé les travaux du colloque consacré à l'ensemble du corps médical de ce centre. Ce colloque a permis aux conférenciers d'évoquer différentes questions techniques sur l'actualité médicale, comme la télé-médecine et l'université numérique francophone mondiale, mais aussi sur les maladies, comme les lupus érythémateux disséminés de l'enfant (une observation brazzavilloise), la méningite purulente et l'écartement progressif de l'os frontal chez l'enfant de 4 ans, la prise en charge des cancers du sein en 2007.

Sans oublier l'évolution de la morbidité et de la mortalité néonatales de 2000 à 2006 dans les services de ce centre, HIV, HTLV et syphilis, l'épidémie de choléra (données épidémiologiques et mesures préventives) au Congo.
D'autre part, dans le cadre de l'amélioration des prestations, le directeur général du centre hospitalier et universitaire de Brazzaville a loué l'initiative des cadres du secteur de la médecine sur l'organisation du certificat d'études spécialisées (CES) et leurs inscriptions au concours d'agrégation. Ces différentes formations acquises permettront aux personnels soignants d'agir plus efficacement. Pour la vulgarisation des travaux de recherche du personnel de ce centre, le directeur général du CHU souhaite la création et l'édition régulière d'une revue médicale.

Préoccupé pour l'exécution de ce projet ambitieux, il a déclaré : «Les publications que la communauté scientifique attend de vous ne doivent pas se limiter à des constats et à la redondance. Vous devez, a-t-il poursuivi, aiguiser votre ambition afin de vous lancer dans des recherches denses et porteuses d'espoir. Un tel choix s'inscrit dans la durée et mobilise un personnel de divers horizons intellectuels. Il s'imposera à chacun de vous l'obligation de s'investir pleinement de façon à ce que la relève des générations se fasse de manière harmonieuse, sans rupture de connaissance.»

L'exécution de ce programme avec des chercheurs du CHU prendra en compte chaque spécialité qui sera dotée d'un canevas de recherche. Actuellement, les services du CHU de Brazzaville sont centrés sur l'apport des soins tertiaires aux patients, l'enseignement (la formation initiale et permanente) et la promotion des travaux de recherches biomédicales.
La loi n° 008/87 du 7 février 1987 confère à cet établissement public un caractère administratif et social doté de la personnalité morale. Ce centre compte en son sein 676 fonctionnaires et 1.111 contractuels. Sur ce nombre, on compte 151 médecins, dont 21 professeurs titulaires agréés, un corps paramédical évalué à 831 agents comprenant 75 sages-femmes, 153 assistants sanitaires et 258 infirmiers. Enfin, un corps administratifs doté de 673 agents.

Notons que les principaux laboratoires de biochimie, d'hématologie, d'anatomie pathologie, de parasitologie mycologie et de bactériologie immunologie sont pour certains inexistants ou alors très dégradés. Quant aux services de pharmacie hospitalière, de radiothérapie, de radiologie, de néphrologie, d'hémodialyse, leur situation n'est pas plus enviable.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !