Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de la santé : Le Congo s'engage à renforcer son système national de santé - 07/04/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La ministre de la Santé, des affaires sociales et de la famille, Emilienne Raoul, a déclaré le 6 avril, à Brazzaville, que le gouvernement s'engage à renforcer le système national de santé et s'apprête à mettre en œuvre le nouveau plan sanitaire international. « Le gouvernement de la République, sous l'impulsion du président Sassou N'Guesso, s'est engagé à investir dans la santé pour donner à nos populations l'accès à des services de qualité aussi bien pour sauver des vies que pour combattre la pauvreté », a affirmé Emilienne Raoul à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la santé.

Le thème retenu cette année pour célébrer cette journée est « la sécurité sanitaire internationale : investir dans la santé, bâtir un avenir plus sûr ».
Le monde étant confronté à l'augmentation des menaces globales pour la santé, dont les pays africains et le Congo ne sont pas à l'abri, investir dans la santé et promouvoir la sécurité internationale est un impératif.

Ces menaces sont le VIH/SIDA, la grippe aviaire, la fièvre hémorragique Ebola, le choléra, les catastrophes naturelles dues aux effets du changement climatique et à la dégradation environnementale, la résurgence de certaines maladies émergentes.

Le gouvernement estime que « prendre en compte leurs effets sanitaires implique d'investir des moyens et de travailler collectivement afin d'améliorer la riposte quand apparaissent ces menaces ».
C'est pourquoi, a indiqué Emilienne Raoul, « une synergie dynamique devrait donc exister entre les départements ministériels d'une part et, d'autre part, entre le Congo et les autres pays de la sous-région dans le cadre des échanges d'informations et du renforcement du système d'alerte ».

La ministre de la Santé a réitéré la volonté du président de la République de mettre en place des mécanismes de riposte énergique face aux menaces précitées. Cette volonté, a-t-elle souligné, se manifeste par la réhabilitation, la construction et l'équipement des infrastructures sanitaires.

Elle est aussi évidente à travers le recrutement des personnels de santé, la dotation des centres de santé et des hôpitaux en médicaments, la gratuité du traitement anti-rétroviral ainsi que de la vaccination contre les affections cibles du programme élargi (PEV).

La ministre de la Santé a indiqué que le gouvernement poursuivra ses efforts pour garantir l'accès aux soins de santé de qualité et à moindre coût et assurer la sécurité collective. Mais, « seul, le gouvernement ne saurait venir à bout des menaces évoquées. Il faut une action pluridisciplinaire coordonnée pour faire bénéficier à la population congolaise des interventions essentielles et peu coûteuses afin de bâtir un avenir certain », a conclu Emilienne Raoul.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !