Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Un plan rendra accessibles les médicaments de qualité sur toute l'étendue du territoire - 30/04/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une centaine de pharmaciens et de spécialistes nationaux en médicaments se sont réunis, depuis le 30 avril, à Brazzaville, sous le patronage du ministre de la Santé, pour valider le rapport d'évaluation du secteur pharmaceutique au Congo et adopter le plan de renforcement du système national d'approvisionnement en médicaments essentiels. « L'adoption de ce plan devra permettre de mieux utiliser les ressources, tant matérielles que financières, pour assurer la disponibilité et l'accessibilité des médicaments essentiels de qualité aux populations », a estimé la directrice du cabinet du ministre de la Santé, Céline Tchissambou Bayonne, au cours de cette réunion.

La stratégie nationale en approvisionnement de médicaments est encore confrontée à de multiples maux, malgré l'adoption en 2004 de la politique pharmaceutique nationale. Son objectif n'est malheureusement pas encore atteint.
« Le médicament reste le deuxième poste de dépense pour les ménages congolais », a indiqué la représentante de l'OMS au Congo, Nafo Traoré.

Bien que l'Etat ait consenti en 2006 une enveloppe budgétaire substantielle de 7 milliards de francs CFA, les populations, notamment celles des zones rurales et péri-urbaines, n'ont toujours pas accès aux médicaments.
Afin de mieux cerner la question et trouver des solutions idoines, une évaluation du secteur pharmaceutique a été engagée en juin 2006 avec l'aide de l'OMS. Ce document, a dit Nafo Traoré, a pour objectif d'« apprécier le potentiel existant en termes d'infrastructures, de logistique et de ressources humaines pour mettre œuvre les objectifs d'accessibilité, de disponibilité, de qualité et d'usage rationnel du médicament ».

Ce rapport permettra de « réorienter la politique du médicament et d'en cibler les axes prioritaires », a souligné Céline Tchissambou Bayonne. Il s'agit d'un recentrage des interventions prévues dans le cadre du Plan directeur pharmaceutique national, a renchéri Nafo Traoré.

Dans le souci de garantir la disponibilité des médicaments sur toute l'étendue du territoire, le gouvernement a confié à la COMEG (Congolaise de médicaments essentiels et génériques), à travers un accord passé en juin 2006, les commandes de produits de qualité, leur stockage et leur distribution dans les centres de santé publique.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !