Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Deux nouveaux médecins complètent la liste des chirurgiens au Congo - 21/06/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La société chirurgicale congolaise a accueilli hier au CHU de Brazzaville deux nouveaux chirurgiens, les docteurs Marius Monka et Aubierge Kimpamboudi Matondo, tous deux admis au Certificat d'étude spécialisé (CES) de chirurgie générale, au terme de deux soutenances âprement défendues. Les travaux de mémoire des deux médecins ont été approuvés par un jury présidé par le directeur du CES de chirurgie, le professeur Armand Moyikoua, chef de service d'orthopédie traumatologie au CHU et actuel président de la Société congolaise de chirurgie. Le jury était composé des professeurs Raoul Massengo, Emile Botaka et Jean Rosaire Ibara.

Le Dr Kimpamboudi, qui a défendu son mémoire intitulé « Les complications du cancer de côlon opéré », est la troisième femme au Congo détenteur de ce diplôme de chirurgie. « Ça n'a pas été facile pour une femme de se faire accepter en étude de chirurgie où l'on ne trouve que des hommes, » a-t-elle souligné, sourire aux lèvres.

Dans son travail, elle a traité des complications du cancer du côlon dont les opérations sont difficiles et les résultats, à son sens, peu satisfaisantes : « Tout simplement parce que nous opérons les malades à un stade avancé. Et puis, le malade ne peut pas avoir le traitement adjuvant, c'est-à-dire la suite de l'opération, en raison de son coût très élevé entre 200 à 250 00 FCFA », a-t-elle indiqué, souhaitant que le gouvernement puisse prendre les malades en charge afin d'améliorer la guérison de ce type de cancer.

A toute les filles et femmes qui aimeraient poursuivre des études de chirurgie en particulier, et de médecine en général, le Dr Aubierge les a conviées à la persévérance et à la recherche. Car, a-t-elle rappelé, il faut cinq année d'affilées sans redoubler, pour obtenir ce diplôme tout en étant médecin généraliste.

Le Dr Marius Monka n'a pas pu dissimuler sa joie. Son mémoire intitulé « Résultats du traitement chirurgical des fractures récentes de la diaphyse fémorale », a été apprécié. Il appelle, dans ses conclusions, les pouvoirs publics au renforcement de la sécurité de la circulation routière, au regard du nombre et de la gravité des accidents constatés.

« Le fait d'être resté un temps en service de traumato-orthopédie au côté du professeur Moyikoua, a influencé le choix de ce thème quand j'ai été admis à mon concours d'entrée aux études de spécialité en chirurgie générale », s'est réjouit le Dr Monka.
Faisant partie de la 5e promotion des chirurgiens formés au CHU de Brazzaville, les Dr Monka et Kimpamboudi, viennent de commencer leur véritable carrière de médecin, a déclaré le président du jury, le Pr. Armand Moyikoua. Avec leur arrivé, cela fait au total 10 chirurgiens formés depuis 2001.

« L'objectif est de faire en sorte que dans chaque localité du pays, et dans les centres hospitaliers importants notamment, l'on retrouve au moins un chirurgien formé pour d'éventuelles opérations de chirurgie », a souligné le Pr. Moyikoua. « Mais ce nombre de dix est insuffisant. Nous devons en former d'autres. Pour former un chirurgien, il nous faut cinq années », a-t-il conclu.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !