Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le CNTS bientôt dôté d'un véhicule ambulant de prélèvement de sang - 25/06/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) acquerra en juillet un premier véhicule remorque climatisé, doté de fauteuils, destiné à mieux assurer les opérations de collectes de sang chez les donneurs bénévoles », a déclaré aujourd'hui son directeur général, le professeur Elira Dokekias. « Au lieu d'attendre les donneurs bénévoles dans les hôpitaux, ce véhicule pourrait aller partout pour prélever le sang dans les meilleures conditions possibles », a-t-il déclaré.

Le véhicule remorque acheté par l'Etat permettra au CNTS d'atteindre de meilleures performances en terme de banque de sang. Elira Dokekias a souligné que le Congo manque de 26 000 poches de sang, et parmi les 35 % de donneurs bénévoles, 20 % seulement seraient réguliers.

« Avec ce véhicule, le CNTS pourrait recueillir plus de sang et combler le déficit éventuel. Il faut soixante huit mille poches de sang pour tous le Congo pour éviter des situation de pénurie », a justifié Dokekias.
Un autre véhicule de ce type sera acheté l'année prochaine pour Pointe-Noire, qui recense d'importants centres hospitaliers. L'objectif est de constituer de véritables bases de donneurs réguliers en facilitant les opérations de prélèvements.
Ce véhicule, a poursuivi Dokekias, est aussi une façon de motiver le donneur bénévole que l'on va chercher finalement sur place et qui se fidélise par la suite.

Le CNTS a mis en place une politique d'incitation à l'opération pour les donneurs bénévoles. « Chez nous, le donneur est roi. Il est bien accueilli et les conditions de reconnaissance font qu'il est motivé à faire un don », a indiqué le directeur général de l'institution. « Pour l'instant, tous les donneurs qui bénéficient de cartes de groupes sanguins et de cartes de donneurs de sang sont consultés gratuitement par nos médecins ainsi que leurs familles », a-t-il assuré.

Dans le but de motiver davantage au don de sang, le CNTS étudie avec les formations sanitaires la possibilité de faire bénéficier aux donneurs bénévoles une réduction de 50 % sur les consultations médicales.

« Le don de sang ne doit pas être rémunéré. Ce n'est pas étique », a-t-il conclu.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !