Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Trop de Congolais des quartiers périphériques utilisent les médicaments « de la rue » - 18/07/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon une étude de la Direction générale de la population sur l'accès aux services de santé, 81 % des Congolais résidant à la périphérie de Brazzaville et Pointe-Noire utiliseraient des médicaments dits « de la rue » et proposés à un prix abordable. « L'enquête a été menée dans des zones périphériques qui sont de véritables îlots de pauvreté », a précisé le directeur général de la population, Michel Bitemo. Réalisée par le biais de questionnaires fermés adressés prioritairement aux chefs de famille, elle a permis de déterminer comment ces résidants accèdent aux services de santé et où ils se procurent leurs médicaments. Bon nombre d'entre eux utiliseraient les médicaments de la rue. Leurs faibles ressources, la multiplication des cabinets médicaux privés et le prix des produits vendus en pharmacies seraient le plus souvent à l'origine de ce choix.

Dans ces quartiers, rapporte l'enquête, 18 % de la population sont fidèle à un médecin de famille et 62 % se soignent dans un cabinet médical privé. Si 60 % des ménages ont recours au personnel médical, 52 % utilisent des plantes médicinales conseillées par un tradipraticien.
L'enquête propose plusieurs pistes de réflexion pour aider ces populations à accéder aux soins. La révision de la carte sanitaire en milieu urbain serait, à son sens, une priorité. Elle « pose également la question de la formation du personnel et des concurrences induites par les nouveaux employeurs de la santé ». Enfin, elle s'interroge sur les moyens à mettre en place pour proposer « une offre nouvelle et payante, qui soit à la fois efficace pour la ville et les ménages et rentable pour les professionnels ».

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !