Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le paludisme considéré comme un obstacle au développement du continent africain - 31/07/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le produit national brut (PNB) des pays africains au sud du Sahara aurait été plus élevé de 32% en l'an 2000 si le paludisme y avait été éliminé depuis 35 ans, d'après les résultats d'une étude parrainée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La peur du paludisme compromet aussi les investissements et activités touristiques dans la plupart des zones d'endémicité, d'après la même étude. C'est ainsi que le paludisme est considéré comme un obstacle au développement, un lourd fardeau économique. On estime entre 3 et 12 milliards de dollars par an les gains à court terme de la lutte contre le paludisme. Ce message évoque l'engagement pris à Abuja au Nigeria en avril 2000 par les chefs d'Etats et de gouvernement africains pour améliorer et renforcer la prévention du paludisme en réduisant ou en supprimant les tarifs et droits de douane sur les insecticides, les antipaludiques et autres biens et services nécessaires.

Il s'agit, à travers cet engagement, de faire en sorte qu'au moins 60% des personnes à risques puissent bénéficier, entre autres, de moustiquaires traitées pour prévenir le paludisme.
Sept ans après le somme d'Abuja, le paludisme est toujours un véritable fardeau pour l'Afrique. Près de 60% des 350 à 500 millions d'épisodes cliniques du paludisme estimés dans le monde surviennent en Afrique. On estime à 1 million le nombre de décès dus au paludisme chaque année dans le monde, dont plus de 80% en Afrique.

L'absentéisme dû au paludisme chez les enfants scolarisés, la diminution ou la perte de productivité qu'il engendre ainsi que les conséquences négatives sur les systèmes de santé, font de cette maladie une cause importante du bas niveau de développement économique dans les pays endémiques. On évalue le coût des pertes dues au paludisme, pour les pays africains, à près de 12 milliards de dollars chaque année.

L'appui du Fonds mondial contre le paludisme et de l'ensemble des partenaires au développement a permis au Programme de lutte contre le paludisme d'améliorer de façon significative ses performances.
Un appui qui sera poursuivi pour combattre le fléau du paludisme.

Noël Ndong

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !