Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Médecine traditionnelle : Les ministres africains de la Santé décident la mise en place des politiques et plans nationaux - 04/09/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les ministres africains de la Santé se sont « solennellement » engagés le 31 août, à Brazzaville, à intensifier les efforts visant à traduire la Stratégie régionale sur la médecine traditionnelle en politiques et plans nationaux, et à mettre en place des législations appropriées, indique-t-on au siège de l'OMS/Afrique. Ces engagements ont été pris à la faveur de la célébration de la 5ème Journée africaine de la médecine traditionnelle qui coïncidait avec la fin du 57ème Comité régional de l'OMS/Afrique ouverte le 27 août. « Nous nous engageons à élaborer des mécanismes et à mettre en place des institutions pour renforcer les aspects positifs de la médecine traditionnelle dans les systèmes de santé et améliorer la collaboration entre les praticiens de la médecine conventionnelle et les tradipraticiens, » déclarent les ministres.

Le thème de la Journée, « Médicaments issus de la médecine traditionnelle dans la région africaine de l'OMS : recherche-développement », est conforme aux diverses résolutions adoptées au cours de ce Comité régional. Celui-ci appelle les Etats africains à poursuivre les efforts de recensement des pratiques factuelles sur l'innocuité, l'efficacité et la qualité des médicaments issus de la médecine traditionnelle, tout en entreprenant des recherches pertinentes à ce sujet.
Les ministres de la Santé ont promis de promouvoir « activement » la médecine traditionnelle par la conservation des plantes médicinales, le développement de la production locale des médicaments issus de cette science et la protection des droits de propriété intellectuelle. Selon une étude de l'OMS plusieurs pays africains font appel à la médecine traditionnelle pour répondre à certains de leurs besoins en matière de soins de santé primaires.

80 % de la population africaine a recours à la médecine traditionnelle. Devant cette réalité incontournable les ministres ont décidé d'allouer davantage de ressources pour appuyer les activités de la médecine traditionnelle. Bien qu'elle soir encore confronté à l'absence de réglementation ou à la mauvaise utilisation des médicaments, cette médecine réalise des progrès substantiels. Aussi certains pays ont-ils élaboré des politiques nationales et mis en place des cadres appropriés.
« Nous notons avec préoccupation qu'en dépit des résultats positifs obtenus par certains pays de la région, les liens entre la recherche sur la médecine traditionnelle, les services de santé et les instances de prise de décisions demeurent faibles », constatent les ministres dans leur déclaration.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !