Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le bureau régional Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS/Afro), a récemment déclaré à Brazzaville, son inquiétude face au niveau élevé et qui ne cesse de s'accroître, de l'incidence du diabète dans la région - 11/09/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le bureau régional Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS/Afro), a récemment déclaré à Brazzaville, son inquiétude face au niveau élevé et qui ne cesse de s'accroître, de l'incidence du diabète dans la région. « Le diabète n'est plus une rareté en Afrique. Les estimations et les données récentes des enquêtes basées sur l'approche STEPwise de la surveillance des facteurs de risque des maladies non transmissibles, situent la prévalence de cette maladie entre 1 % et 20 % », souligne le communiqué de presse publié par l'OMS/Afro.

Le diabète, indique l'OMS/Afro, est un problème sanitaire réel et croissant dans la région. Un engagement soutenu des autorités permettrait de répondre au double défi posé en termes de prévention et de prise en charge d’une part, au poids des complications, en particulier cardiovasculaire, d'autre part. Pour le docteur Luis Gomes Sambo, directeur régional de l'OMS/Afro, une stratégie visant à contribuer à la réduction de la charge de morbidité et de mortalité liée au diabète et à ses facteurs de risque, doit être envisagé par les Etats membres. « Les gouvernements doivent prendre des mesures immédiates et appropriées pour lutter contre cette affection meurtrière », recommande-t-il.

Afin de mieux prévenir et contrôler le diabète dans la région, le docteur Luis Gomes Sambo propose des interventions prioritaires : promouvoir le plaidoyer pour la création de conditions favorables à la lutte contre le diabète ; prévenir le diabète ; réduire les facteurs de risque associés.
Ces propositions concernent également le dépistage ciblé du diabète et de ses complications ; le diagnostic précoce et le traitement adapté du diabète et de ses complications ; le renforcement des capacités des personnels de santé ; la réorientation des soins centrés sur le patient, sa famille et la communauté ; l'appui à la recherche opérationnelle et fondamentale.

« Les approches multidisciplinaires, multisectorielles et intégrées sont indispensables à la prévention et à la lutte contre le diabète », estime l'OMS/Afro. « Elles constituent, en Afrique plus qu'ailleurs, la pierre angulaire des interventions qui seront centrées sur le patient et la communauté, dans le cadre des soins de santé primaires », conclut le communiqué de presse.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !