Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

VIH/Sida : Les directeurs des programmes nationaux dans la région africaine réunis à Brazzaville - 19/11/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les directeurs des programmes nationaux de lutte contre le VIH/Sida dans la région africaine et le personnel technique de l'OMS/Afro sur la maladie, ont récemment tenu à Brazzaville leur réunion annuelle consacrée au renforcement de la réponse du secteur de la santé sur le VIH/Sida, au traitement et à l'accès universel aux soins dans la région africaine. « L'une des raisons de cette réunion est que le VIH/Sida dans la région africaine représente encore un fardeau sur plusieurs plans », a déclaré le Dr Rufaro Chatora, en charge du Sida, de la tuberculose et du paludisme à l'OMS/Afro. Avec 11 % de la population mondiale, l'Afrique concentre malheureusement 60 % des personnes vivant avec le virus. « En 2006, a rappelé le Dr Chatora, on a estimé que 72 % des décès liés au Sida, se sont produits dans la région. »

Au nom du directeur régional de l'institution, le Dr Chatora a encouragé les pays à poursuivre les efforts louables que la région a enregistrés en terme de lutte contre la maladie. Faisant référence aux progrès accomplis jusqu'ici, il a déclaré que « 30 % des patients dans la sous-région ont eu accès à la thérapie antirétrovirale ». Certains pays ont atteint 50 %.
Cependant, environ 70 % de patients ont besoin d'un traitement antirétroviral, et 11 % seulement des femmes enceintes ont accès au programme de la prévention du Sida de la mère à l'enfant.

Le Dr Chatora a donc souligné le besoin pour les pays de la région de redoubler d'efforts dans la lutte contre le VIH/Sida. Il a exprimé toutefois beaucoup d'inquiétude au sujet de la double infection tuberculose/VIH qui demeure actuellement un problème de santé publique.
La réunion a passé en revue les progrès accomplis dans la lutte contre la maladie, aussi bien dans le traitement que dans l'accès universel aux soins.
Les participants ont également discuté des contraintes et des défis liés à la pandémie. Ils ont dressé des recommandations en vue de réduire l'incidence du Sida sur la morbidité et la mortalité dans la région africaine.

Q. L.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !