Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : le CIESPAC rouvrira-t-il ses portes en 2008 ? - 02/01/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les activités administratives et pédagogiques du Centre inter-Etats de l'enseignement supérieur de santé publique en Afrique centrale (CIESPAC), détruit en 1997, vont-elles réellement redémarrer au cours de l'année 2008 ? Telle est du moins l'attente des ministres de la santé des six Etats-membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) exprimée lors d'une réunion qui s'est tenue à Brazzaville en marge des travaux de la 57e session du Comité régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique organisée du 27 au 31 août 2007.

Au cours de cette rencontre que présidait le Premier ministre congolais, Isidore Mvouba, le ministre camerounais de la Santé publique Urbain Olanguena Awono déclarait : « Nous sommes tous d'accord pour relancer rapidement le CIESPAC, pour que les cours reprennent lors de l'année académique 2007-2008, y compris dans des locaux provisoires, en attendant la réhabilitation de cette grande école de santé publique. »

L'Organisation de coordination des endémies en Afrique centrale (OCEAC) qui venait de tenir son conseil d'administration à Yaoundé où le Congo a été représenté par la Direction générale de la santé, a notamment envisagé le devenir du CIESPAC, et pourtant la réunion de Brazzaville avait déjà arrêté des mesures théoriques sur la réouverture de ce centre. On peut donc légitimement se demander si l'OCEAC et les ministères de Santé de la CEMAC en général et celui du Congo-Brazzaville en particulier n'ont pas des avis divergents sur cette réouverture. L'OCEAC ne serait-elle pas en train d'agir en dépit des recommandations prises lors de la réunion tenue en marge des travaux de la 57e session ?

En avril 2007, le Secrétaire général de l'OCEAC, Jean-Jacques Moka, a eu avec le ministre à la présidence chargé de l'intégration et du NEPAD, Justin Ballay Mégot, un entretien essentiellement axé sur le CIESPAC. « Nous avons saisi cette occasion pour évoquer les questions de coopération entre le Congo et l'OCEAC et envisager la reprise des activités du CIESPAC », déclarait-il alors.

Récemment, lors d'une séance plénière, le ministre Justin Ballay Mégot affirmait que « cette école devrait former des cadres dans le domaine de la santé publique. Elle avait déjà été construite et fonctionnait. Sa situation actuelle découle de la guerre qui a secoué notre pays. Mais ce projet est en cours de réanimation, le CIESPAC n'a pas été transféré vers un autre pays. Mais comme il s'agit d'un projet communautaire, le Congo ne peut pas le réaliser seul. Néanmoins, le gouvernement congolais a commencé à protéger le site en érigeant un grand mur autour du centre. »

Le CIESPAC a pour objectif de participer au développement sanitaire de l'Afrique centrale, de former des personnels de haut niveau adaptés et opérationnels, d'apporter un appui réel aux programmes de santé des pays de la sous-région. Cette propriété de la CEMAC a démarré ses activités en 1988 et a déjà formé plus de trente techniciens supérieurs de santé publique. La formation initiale comprend trois cycles. La formation continue consiste en un module court pour rendre rapidement opérationnel le personnel formé à la demande des Etats-membres.

Faustin Akono

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !