Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les maladies chroniques : le docteur Pascal Talani plaide pour la consommation des fruits et légumes - 09/01/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La promotion de la consommation des fruits et légumes dans les familles congolaises devra jouer un rôle important dans l'équilibre alimentaire et dans la prévention des maladies non transmissibles, estime le chef de service des maladies transmissibles et non transmissible à la Direction de la lutte contre la maladie (DLM), le docteur Pascal Talani. « Nous devons promouvoir de nouvelles habitudes alimentaires à table, encourager nos enfants avec lesquels nous partageons les repas à consommer les fruits et légumes à table... En Afrique centrale, la nature est si généreuse que les fruits et légumes poussent partout et en abondance », indique-t-il dans l'éditorial du dernier bulletin panafricain Santétropicale paru le 8 janvier.

Les fruits et légumes apportent un équilibre alimentaire qui limite l'apport d'énergie provenant des graisses. Ils sont riches en oligoéléments essentiels et sont aussi une bonne source de fibre. « Ils favorisent la satiété et diminuent la sensation de faim », précise-t-il.

Or, les Congolais consomment moins de fruits malgré leur disponibilité. Les habitudes alimentaires ont changé, regrette le docteur. « Si jadis les légumes traditionnels et autres végétaux comestibles garnissaient nos tables, la consommation d'aliments à forte densité énergétique, à teneur élevée en graisses, en particulier saturées, et ne comportant guère de glucides non raffinés, ont colonisé notre mentalité et menacent notre existence ».
L'année 2008 a été proclamée année de la promotion de la consommation des fruits, des légumes, et de l'exercice physique dans le cadre de la prévention des maladies non transmissibles, rappelle le docteur Talani, ajoutant que la consommation de fruits et légumes, associée à la pratique du sport, contribue efficacement à la prévention des maladies chroniques qui sont des causes de plus en plus importantes de décès prématurés.

Des maladies jusque là négligées telles que le diabète, l'obésité, les maladies cardiovasculaires et certains cancers, préoccupent actuellement les Nations unies et les programmes nationaux de santé.

« C'est pourquoi, en début de cette année, nous recommandons vivement à tous de consommer des fruits et des légumes, et de pratiquer une activité physique si l'on veut être et rester en bonne santé d'un bout à l'autre de la vie, » conclut le docteur Pascal Talani.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !