Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

De très nombreuses maladies sont sensibles aux changements de température et de précipitations - 10/04/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les femmes et les enfants risquent d'être frappés de façon disproportionnée par les changements climatiques, a relevé l'Unicef à l'occasion de la Journée mondiale de la Santé 2008, journée qui commémore la création de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette année, elle a pour thème : « Les changements climatiques et la santé ».

«Près de dix millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de maladies que l'on aurait pu le plus souvent prévenir. Beaucoup des maladies qui tuent le plus d'enfants dans le monde - notamment le paludisme et les maladies diarrhéiques - sont sensibles aux changements de température et de précipitations et elles pourraient devenir plus communes suite aux changements météorologiques», a rappelé la directrice générale de l'Unicef, Ann M. Veneman.

Les femmes et les enfants sont souvent touchés de façon disproportionnée par les ouragans et les inondations, qui, selon les scientifiques, devraient augmenter en fréquence et en intensité au cours des prochaines années. La destruction d'habitations, d'écoles et de centres de santé lors des catastrophes naturelles entraîne une réduction des services destinés aux familles.

Le réchauffement climatique et les modifications pluviométriques risquent d'avoir un impact sur les récoltes, ce qui pourrait entraîner une diminution des disponibilités alimentaires, d'après les experts. En 2006, environ 36 % des enfants du monde souffraient d'une insuffisance pondérale modérée ou grave.

Selon le rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) publié en 2007, la dénutrition et les maladies qui lui sont associées, notamment celles relatives à la croissance et au développement de l'enfant, pourraient augmenter suite aux changements climatiques sur la planète. Dans certaines régions, la diminution des réserves d'eau potable pourrait alourdir le fardeau des femmes et des filles, à qui il incombe souvent la responsabilité d'aller chercher l'eau pour la cuisine et la toilette.

Il faut que les femmes et les enfants puissent faire entendre leur voix et qu'on évalue leurs besoins dans le cadre des mesures internationales qui seront prises pour répondre aux éventuelles modifications de l'environnement,

Ils doivent également avoir accès aux connaissances et aux outils nécessaires pour se protéger, eux et leurs communautés.

Noël Ndong

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !