Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La clinique municipale de Brazzaville pourrait être opérationnelle en juin - 21/05/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La clinique municipale de Brazzaville, baptisée « Albert Leyono », nom du défunt maire de Ouenzé, 5ème arrondissement de la capitale congolaise, ne fonctionne plus par manque de matériel, de personnel soignant et surtout à cause de la vétusté du transformateur de courant électrique.

Les autorités municipales œuvrent pour un démarrage effectif d'ici la fin du mois juin. Elles comptent acheter par le biais de la Société générale de construction, Sogeco, un nouveau transformateur qui permettra la mise en service des appareils acquis.

Le professeur Jean Bernard Nkoua Mbon, cancérologue et directeur de la clinique, affirme : « Il est question qu'il y ait un autre transformateur. Ensuite, nous procéderons aux essais technique et après s'en suivra le démarrage effectif des activités. A ce jour, la clinique est dans le noir depuis son inauguration.»

Les courants sectoriels, les coupures intempestives d'électricité perturbent parfois le fonctionnement normal des entreprises de Brazzaville. Malgré le paiement des factures par le gouvernement congolais à la SNEL (Société nationale d'électricité) basée à Kinshasa (RDC), le courant reste une véritable préoccupation pour les brazzavillois.

Cette situation contraignante pourrait être palliée définitivement par les autorités congolaises, dès la fin, en 2009, du complexe du barrage hydroélectrique d'Imboulou, situé à l'extrême nord de la région du Pool.

La clinique emploiera un personnel compétant pour un matériel de qualité

Au terme de son inauguration, les autorités de la mairie de Brazzaville avaient procédé à une série d'activités, notamment un test de recrutement du personnel, un séminaire organisé avec les admis aux épreuves, une étape de remise à niveau des connaissances, une phase théorique et pratique dans les différents centres hospitaliers de la place.

En outre, le retard accusé pour la finition des travaux de la clinique municipale Albert Leyono a perturbé l'arrivée des médecins cubains devant travailler sur cette infrastructure sanitaire. Pour cela, les autorités de la municipalité de Brazzaville viennent d'engager des pourparlers avec l'ordre des médecins de la ville de Kinshasa.

En parallèle à ces négociations, du coté de Brazzaville, la clinique bénéficiera dans un premier temps des services de jeunes médecins généralistes. Les spécialistes en santé, évoluant actuellement dans les hôpitaux, seront présents à la clinique tous les après midi.

L'appareil de radiologie, disponible au sein de cette clinique, est prêt a fonctionner. La clinique acquerra aussi un appareil de radiologie fixe et un scanner.

La mairie de Brazzaville subventionnera, selon un pourcentage donné, les services sanitaires des agents municipaux. Les populations citadines quant à elles, profiteront des services de santé à moindre coût.

Face aux retards constatés, le professeur Jean Bernard Nkoua Mbon, directeur de ladite clinique, assure : « Nous sommes dans une ville où il y a beaucoup de rumeurs. Quand c'est comme ça, nous nous organisons pour apporter des réponses courtes et efficaces. Nous demandons aux populations de nous faire confiance. Il y en aura pour deux à trois mois au plus. »

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !