Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme - Projet « Halte Palu » : lancement en juin 2008 d'une campagne de moustiquaires imprégnées d'insecticide - 27/05/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La ministre de la Santé, des affaires sociales et de la famille, Emilienne Raoul, donnera le 13 juin, le coup d'envoi d'une campagne de moustiquaires imprégnées d'insecticide, dans le cadre de la lutte contre le paludisme, a-t-on appris lundi de Global Business Consulting (GBC), un opérateur privé qui initie le projet en partenariat avec le gouvernement congolais.

Le projet nommé « Halte Palu » se justifie par le fait que plusieurs populations congolaises ne bénéficient pas encore des actions de gratuité mises en place par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le paludisme, souligne GBC.

« La non disponibilité de moustiquaires imprégnées d'insecticide à longue durée et leur coût élevé rendent ce produit inaccessible aux populations non cibles de ces actions spécifiques », précise le document accompagnant ce projet.

Global Business Consulting rappelle, dans ce document, à titre justificatif, que 76 % de la population congolaise devrait dormir sous une moustiquaire imprégnée, soit 1 540 187 moustiquaires devraient être disponibles dans les foyers congolais.

A l'aide de commerciaux chargés de l'opération, le projet permettra aux bénéficiaires de réimprégner leurs moustiquaires dans les centres spécialisés ou à leur domicile.

Plusieurs avantages résultent de ce projet. Sur le plan économique, il pourra « générer des revenus d'emplois » et « augmenter le pouvoir d'achat en réduisant le budget alloué à la santé dans les foyers ». Sur le plan social, l'initiative « valorise la jeunesse au travers des formations commerciales et techniques, et améliore les conditions de vie des populations ».

Enfin sur le plan écologique, le projet permet de « garder l'environnement intact en conservant les moustiquaires dans les foyers et non dans les décharges publiques ou dans les cours d'eau ».

S'inscrivant dans le cadre de l'un des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), notamment réduire de 50 % le taux de mortalité et de morbidité dû au paludisme d'ici 2011, le projet a bénéficié de l'appui de plusieurs partenaires dont le ministère de la Santé, l'Unicef, Bayer et la Fondation MTN.

Une chanson de sensibilisation sur le bien-fondé du projet a été enregistrée par des artistes congolais, avec la collaboration du label New Deal. La chanson constituera le générique officiel de la campagne de communication radio. Elle véhiculera également des messages de sensibilisation tout en faisant mention des différents sponsors.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !