Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La Lékoumou ne compte qu'un seul médecin pour tout le département - 05/06/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le département de la Lékoumou, avec ses cinq sous-préfectures, ne compte qu'un seul médecin, un chirurgien basé à l'hôpital de base de Sibiti, chef-lieu de la localité, qui reçoit les malades venant de Zanaga, Bambama, Mayéyé et Komono, a-t-on constaté lors d'une mission dans ce département. « Ce médecin est obligé de s'occuper de tous les cas. C'est difficile de travailler dans ces conditions. Nous avons un sérieux problème en ressources humaines qualifiées, alors que visiblement, le centre hospitalier a reçu un nouvel équipement », a regretté le directeur de l'hôpital, Paul Likibi Tsoumou.

L'hôpital, situé au cœur de Sibiti avec ses bâtiments réhabilités par le Conseil départemental de la Lékoumou, fait pourtant bonne figure. Mais le centre souffre de l'absence d'un personnel qualifié. Malgré cet état de fait, les populations y ont tout de même accès aux soins et aux interventions chirurgicales.

Pour essayer d'enrayer le manque de spécialistes, l'hôpital compte envoyer quelques agents en formation. « Nous avons reçu des paramédicaux, mais moins de spécialistes. Nous attendons par exemple un radiologue, car nous avons acquis un appareil de radiologie moderne », souligne Paul Likibi Tsoumou.

En dehors de la radiologie, l'hôpital a reçu, grâce au conseil départemental, d'autres équipements modernes en ophtalmologie et stomatologie qui font la fierté du centre hospitalier. « Tous les appareils sont modernes et fonctionnent bien. Mais comme je le disais, il y a un manque de spécialistes pour leur utilisation. Sauf en ophtalmologie, où le directeur départemental de la santé lui-même est spécialiste dans ce domaine », a indiqué le directeur de l'hôpital.

Il a précisé que le bloc opératoire a été renforcé et que l'hôpital a également reçu des scialytiques. Le souhait serait que les autres centres de santé de la localité soient également réhabilités pour assurer de meilleurs soins de santé aux populations.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !