Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les scientifiques congolais et américains envisagent de renforcer la surveillance du virus Ebola - 26/05/2006 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des experts scientifiques du Congo et des Etats-Unis sont convenus, au terme de deux missions réciproques menées en février et en mai dans chacun des deux pays, de développer un système de surveillance renforcée du virus Ebola et de mettre sur pied une équipe biomédicale d’intervention susceptible, grâce à de nouveaux moyens, de permettre un meilleur suivi biologique des patients.

En février, une mission du Congo conduite par le Dr Jean Vivien Mombouli, conseiller technique du ministre de la Santé et de la Population, associée à Point Focal Ebola, a séjourné aux Etats-Unis.

La délégation américaine a, quant à elle, visité le Congo du 12 au 19 mai. Composée de 9 personnes, cette mission comprenait des spécialistes du développement de la coopération scientifique médicale entre les Etats-Unis et l’Afrique et des techniciens de la recherche sur les virus Ebola, Monkeypox, Vih/sida et Influenza.

Au Congo, le virus Ebola est depuis 2001 responsable de cinq épidémies de fièvre hémorragique, tandis que d’autres maladies zoonotiques, telle le Monkeypox ont été identifiées dans le pays. Les maladies zoonotiques ou zoonoses sont des maladies infectieuses atteignant des animaux qui peuvent être transmises à l’homme. Aussi, pour Jean Vivien Mombouli, la propagation rapide du virus A (H5N1), responsable de la grippe aviaire rend urgente la nécessité pour le Congo de disposer d’un outil efficace de lutte contre le virus Ebola.

En 2004, tenant compte des risques encourus par les habitants des zones tropicales, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays partenaires réunis à Brazzaville avaient inscrit ces maladies dans le plan de convergence du partenariat sur les forêts du Bassin du Congo. Partenaires de ce plan, les Etats-Unis sont intéressés par la matérialisation en Afrique centrale d’un pôle de surveillance des virus dangereux.

Au cours de leur séjour au Congo, les spécialistes américains ont conféré avec les autorités de l’OMS Congo et de l’OMS Afrique. Ils ont également visité le Laboratoire national de santé publique et le service des maladies infectieuses du CHU (Centre hospitalier universitaire), deux sites potentiels de recherche clinique et de surveillance épidémiologique renforcée.

La délégation américaine s’est ensuite rendue au symposium organisé à l’amphithéâtre le Phénotype de l’Université Marien Ngouabi. A cette occasion, les experts des deux pays ont fait le point sur les moyens thérapeutiques potentiels des fièvres hémorragiques virales et sur les stratégies pour renforcer la surveillance de la maladie, tant au niveau des humains que des animaux. Ils ont également rendu compte des résultats d’une étude de faisabilité sur la surveillance des zoonoses entreprise dans le département de la Likouala (nord Congo).

Cette étude s’est focalisée autour d’un agent pathogène responsable d’une nouvelle forme de variole appelée Monkeypox. A ce sujet, le conseiller technique du ministre congolais de la Santé a expliqué qu’il s’agit d’une maladie émergente qu’il importe de combattre en amont : «la recherche scientifique sur la variole peut permettre de mieux comprendre l’écologie des virus appartenant à cette famille et de trouver de nouveaux vaccins ou médicaments».

Une première enquête sur la surveillance des maladies zoonotiques au niveau animal est ainsi en cours dans le voisinage de la ville d’Impfondo, chef-lieu du département de la Likouala. Elle répond à l’impératif de coupler la surveillance du Monkeypox chez les humains avec une surveillance de la faune.

Au terme du symposium, les experts ont recommandé au gouvernement congolais et aux différentes institutions biologiques et médicales à vocation scientifique, de mettre en place des comités d’éthique et de recherche scientifique impliquant des humains.

Jean Vivien Mombouli a indiqué qu’en plus des Etats-Unis, le ministère congolais de la Santé, dont le partenariat avec le Centre international de recherches médicales de Franceville au Gabon est très étroit, entend établir d’autres collaborations avec des pays comme la France et l’Allemagne afin de renforcer les capacités nationales de la lutte contre les maladies émergentes.

Gankama N’Siah

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !