Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le centre medico-social islamique de Brazzaville désormais opérationnel - 14/12/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Créé en 1989 par le Conseil supérieur islamique du Congo en vue d'apporter une aide médicale aux populations congolaises, le centre medico-social islamique dont les activités ont été momentanément interrompues pour des raisons de réaménagement, est désormais fonctionnel. La cérémonie marquant le lancement officiel de ses activités a eu lieu ce lundi 14 décembre, en présence du président du Conseil supérieur islamique du Congo, El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka, et de ses membres.

Cette structure, dont la fréquence journalière varie entre cent et cent cinquante malades, offre, à compter de ce jour, des soins à tous les patients congolais sans discrimination. Elle comprend plusieurs services : une médecine générale, un cabinet dentaire et d'échographie, un bloc opératoire et d'accouchement, un laboratoire d'examens et analyses, une salle d'hospitalisation et un service de consultations prénatales et vaccinales, sans oublier un dépôt d'officine de produits pharmaceutiques.

Ce centre sera animé par un personnel qualifié musulman et non musulman : quatre médecins, une sage-femme, un technicien supérieur de laboratoire et des infirmiers.

« Nous allons désormais consulter et hospitaliser les malades ici. Pour les mères de jeunes enfants, nous avons amélioré la consultation maternelle et infantile et nous envisageons également d'installer un bloc opératoire très performant répondant aux besoins des populations. Ce centre n'est pas réservé uniquement aux musulmans. C'est un bijou ouvert à tous les Congolais », a précisé le secrétaire chargé aux Affaires sociales, Kader Diawara.

Par ailleurs, pour le président du Conseil supérieur islamique du Congo, la mise en œuvre de ce centre, qui apporte beaucoup d'espoir aux populations brazzavilloises, résulte de la volonté et d'un engagement ferme de tous les musulmans du Congo, notamment d'apporter leur contribution en matière de santé. Son fonctionnement normal permettra aussi à l'islam d'épouser les engagements du gouvernement de la République quant à l'accomplissement de ses missions à l'endroit de la société.

« Le seul conseil que nous pouvons donner aux animateurs de ce centre est d'être humbles, disponibles et sages vis-à-vis des malades, et de leur fournir des consultations de qualité car, le patient doit être pour nous le premier élément à respecter », a conclu El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka.

Rock Gassakys

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !