Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le cancer - La formation post doctorale de cancérologie médicale de Brazzaville en trois points - 07/01/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Université Marien Ngouabi de Brazzaville organise depuis quelques années un Certificat d'études spéciales (CES) de cancérologie, option cancérologie médicale, avec l'appui de spécialistes africains et européens. Son siège est le service de cancérologie du CHU de Brazzaville. Charles Gombé Mbalawa, ancien recteur de cette université, en est le directeur. Des étudiants venus de différents pays d'Afrique viennent y acquérir une spécialisation en cancérologie médicale au bout d'un cycle de quatre années.

Au titre de l'année académique 2009-2010, quinze étudiants y sont inscrits, répartis comme suit : Première année : 4 étudiants (Bénin : 1, Gabon : 1, Congo : 2) ; Deuxième année : 1 étudiant (Gabon) ; Troisième année : 5 étudiants (Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Sénégal, Congo) ; Quatrième année : 5 étudiants (Burkina Faso : 1, Centrafrique : 1, Côte d'Ivoire : 1, Congo : 2).

Onze spécialistes issus de quatre promotions sont sortis depuis 2003. Ils évoluent actuellement comme professeurs agrégés, maîtres assistants ou spécialistes hospitaliers dans plusieurs hôpitaux d'Afrique tels que les CHU de Brazzaville et de Treichville (Côte d'Ivoire), l'hôpital général de Yaoundé et celui d'Adolphe Sicé à Pointe-Noire, ainsi que l'hôpital central des armées et la clinique Albert Leyono de Brazzaville.

Thierry Noungou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !