Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La salle post opératoire de l'hôpital de base de Makélékélé a été réaménagée - 12/04/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La fondation Charles Ebina a visité le 9 avril, la salle post opératoire de l'hôpital de base de Makélékélé basé dans le 1er arrondissement de Brazzaville, dont la capacité d'accueil est de 306 lits. La salle de soins composée de dix lits, a été réaménagée et améliorée par l'association du personnel de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)/Afrique, en collaboration avec la fondation dirigée par Joe Washington Ebina. Les travaux ont consisté à revoir l'étanchéité de la salle, ainsi qu'à refaire les peintures. Elle dispose désormais d'un poste téléviseur et de la climatisation.

La vice-présidente de l'association de l'OMS/Afrique, Bernadette Fogué, a précisé que son association n'est pas en partenariat avec la fondation. Mais elle est disposée à travailler avec elle sur d'autres projets qui seront identifiés à l'avenir.

Après s'être imprégné des réalités de cet hôpital, Joe Washington Ebina a promis d'assister cet hôpital en moustiquaires imprégnées et en lits supplémentaires. A cet effet, il a lancé un SOS à toutes les personnes de bonne volonté pour la collecte de lits.

Satisfait de la visite, le directeur de l'hôpital de base de Makélékélé, Antoine Loussambo, a émis le souhait de recevoir l'assistance de la société civile. Il a par ailleurs, souligné le manque d'oxygène dans cette salle de soins et l'ouverture prochaine d'un deuxième post-opéré. « Le lieu de post opéré est un lieu de souffrance. Il est composé de dix lits qui accueillent les femmes malades et celles qui accouchent par césarienne », a déclaré Antoine Loussambo.

Rappelons que dans le cadre de ses œuvres humanitaires, la fondation Charles Ebina vient d'assister à l'intervention chirurgicale d'un nouveau-né d'un mois au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville. Ce bébé avait une malformation de la boîte crânienne.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !