Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Recherche scientifique - Des avancées enregistrées dans le diagnostic et la prise en charge de la maladie du sommeil au Congo - 08/04/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le constat est établi par un rapport d'étude remis le 7 avril dernier au ministre Henri Ossebi par le professeur Alain Buguet. Ce rapport présenté sous la forme d'un livre paru aux éditions Les Manguiers à Brazzaville, vulgarise les conclusions d'une étude menée de 2004 à 2009 sur la maladie du sommeil dans notre pays. Cette maladie sévit particulièrement dans la partie septentrionale du Congo, notamment le long des cours d'eau. Mpouya serait l'un des foyers les plus importants, avec près de 194 cas détectés.

Le professeur Alain Buguet qui a dirigé ces travaux, a précisé que le rapport met en exergue les points forts accomplis pendant cinq ans. Il s'agit, entre autres, de la mise au point d'un nouveau moyen pour diagnostiquer la pathologie. La nouvelle technique d'identification des lymphocytes B, sécréteurs d'anticorps, améliore considérablement l'examen du liquide céphalorachidien. Et la présence d'au moins deux de ces lymphocytes dans un microlitre de liquide céphalorachidien atteste de l'existence de la pathologie.

Hormis les aspects techniques, le test mis au point présente des avantages en termes de coût. Il sera en dessous d'un dollar, qu'il s'agisse du premier diagnostic ou de l'évaluation du stade de la maladie. L'autre point se rapporte à l'avancée dans le suivi des patients. Grâce au projet polysomnographique, consistant à poser des électrodes sur le cuir chevelu ou sur les muscles du menton du patient, pour enregistrer des données, le nombre des ponctions lombaires de contrôle pourrait baisser. Sur ce point, le professeur Buguet a indiqué que son équipe a érigé un système expert d'enregistrement polysomnosographique allégé, couplé au logiciel de détection automatique. Ce système permet d'introduire l'éléctroencéphalographie clinique dans les villages, avec transmission des données par Internet.

Enfin le troisième point fort du livre a trait aux cibles thérapeutiques découvertes par l'impact du monoxyde d'azote. Cela résulte d'une étude menée depuis une quinzaine d'années. Ces résultats permettent d'envisager de nouvelles molécules actives sur les trypanosomes, l'agent pathogène qui provoque la maladie du sommeil. Ils ouvrent la voie à la mise au point d'un médicament non toxique et accessible du point de vue des coûts.

A l'issue de la présentation des conclusions auxquelles ont abouti ces travaux, le ministre de la Recherche Scientifique, Henri Ossébi, a estimé que le Congo devrait être en première ligne dans la lutte en vue d'éradiquer la maladie du sommeil. Notamment, en tirant profit des résultats contenus dans le livre intitulé La recherche sur la maladie du sommeil au Congo de 2004 à 2009.

Les deux interlocuteurs ont convenu de la tenue dans les tout prochains jours d'une rencontre au cours de laquelle le professeur Alain Buguet exposera ses conclusions devant des scientifiques et peut-être des membres du gouvernement.

Thierry Noungou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !