Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Alexandre Aloumba souhaite le relais des compétences - 27/09/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une formation a regroupé médecins formateurs et prescripteurs d'antirétroviraux aux niveaux national et international, autour du thème « les co-infections chez l'adulte, l'enfant et la femme enceinte ». A la suite de cette session, le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la population, Alexandre Aloumba, a émis le souhait de voir les résultats des travaux axés sur le transfert de compétences, assurés auprès des autres membres des équipes des unités hospitalières. Ce souhait a été émis le 25 septembre, lors de la clôture au palais des congrès, de la formation.

Cette rencontre, précise le directeur de cabinet, vient à point nommé parce qu'elle intègre la vision du président de la République quant à l'amélioration de la qualité des services de santé, l'accès pour tous aux soins de qualité, la réduction de la mortalité et la lutte contre le Vih/sida.

Alexandre Aloumba a remercié les partenaires au développement tels que l'Organisation mondiale de la santé (Oms), la Banque mondiale (Bm), pour leur engagement au côté du gouvernement dans le processus de prise en charge, dont l'objectif est d'améliorer la qualité des hommes, femmes et enfants infectés et co-infectés. Tout en précisant que l'intérêt de cette session est la suite logique d'une série de formations amorcée depuis près de cinq ans.

Satisfait de la formation, le Dr. Abdon Goudjo a indiqué : « Il s'agit là du cinquième cycle de formation des médecins formateurs. Le choix de ces trois pathologies est dû à leur aggravation dans le processus de l'infection du Vih. »

« Prendre en charge les malades du sida et oublier ceux de la tuberculose, l'Hépatite B, est une grave erreur ».

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !