Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Un protocole national de sérosurveillance de l'infection du Vih/sida vient d'être adopté - 11/10/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour multiplier les stratégies de lutte contre le Vih/sida, les acteurs de lutte contre la pandémie se sont réunis du 8 au 9 octobre à l'auditorium du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, en vue d'adopter de commun accord un plan de lutte intitulé « Protocole national de la sérosurveillance sentinelle de l'infection à Vih/sida chez les femmes enceintes et consultation prénatale ».

Ces journées d'échanges, organisées par le Programme national de lutte contre le sida (PNLS), en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Unicef et Sep/Cnls, ont été sanctionnées par la mise en œuvre d'un protocole national de lutte contre le sida.

Ce protocole qui intègre la vision du président de la République en matière de prévision de cette maladie et de prise en charge des personnes infectées, vise à améliorer la qualité des interventions et des services orientés dans le sens de l'éradication du sida. Ce document constituera un outil important d'orientation et de canalisation de l'étude sur la sérosurveillance du virus chez les femmes en état de grossesse.

Appréciant l'initiative, le partenaire stratégique du PNLS, Kevin Damas Ngampio, a déploré le fait que jusqu'à présent il n'existait pas de normes d'activités ni de standards forts capables d'enclencher une enquête de sérosurveillance du Vih/sida chez les femmes enceintes. « Ce protocole qui vient d'être validé est une véritable démarche de management pour rendre effective cette enquête qui est très importante dans la projection des stratégies de lutte contre le virus. A cet effet, le gouvernement et ses différents partenaires ont ce devoir d'appuyer ce salvateur projet », a-t-il encore ajouté.

Pour le responsable du PNLS, Dzabatou Babeaux Angeli, ce séminaire épouse le calendrier des études mis sur pied par son institution afin de maximiser les stratégies de lutte contre la maladie. Les acteurs de lutte contre cette épidémie ont résolu d'effectuer tous les cinq ans, des études sur la question au niveau national afin de réajuster les réponses en fonction des données qui seront recueillies chaque année.

« Nous lançons un appel à tous les partenaires au développement de se joindre une fois de plus à nous pour que nous accompagnions ensemble ce processus jusqu'à son terme afin que le Congo puisse disposer d'informations utiles pour formuler de nouvelles orientations en matière de lutte contre le sida », a signifié Dzabatou Babeaux Angeli.

Rock Gassakys

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !