Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les pharmaciens envisagent l'installation de laboratoires de contrôle de qualité des médicaments - 21/12/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le président de l'intersyndicale des pharmaciens d'Afrique, le Dr. Boniface Okouya, a restitué le 19 décembre, les journées européennes de développement organisées du 6 au 7 décembre à Bruxelles, sur « La lutte contre les faux médicaments ». Ces journées sont une initiative du Parlement européen et de la fondation Jacques Chirac. Leur thème a permis au Dr. Okouya, en compagnie du Pr. Marc Gentilini de la fondation Jacques Chirac, de participer à l'émission « Priorité Santé » sur Radio France internationale (RFI).

Dans sa communication, Boniface Okouya a rappelé que la situation des fausses officines à Brazzaville est la même dans tous les pays africains. Le président de l'intersyndicale des pharmaciens d'Afrique a expliqué que le médicament peut être bon mais, dès l'instant où il est manipulé par des mains inexpertes, il devient faux et dangereux. Le médicament de la rue ne contient pas le principe actif vrai, il aggrave les maladies et tue. « Il y a des produits qui n'ont pas de principe actif, d'autres qui sont soit sous-dosés soit sur-dosés. Voilà la logique devant laquelle nous nous trouvons malheureusement. Et comme aujourd'hui en Afrique, il n'y a pas de laboratoire de contrôle de qualité de médicament, cela devient un problème très grave », a-t-il précisé.

Le recours aux médicaments de la rue ne s'explique pas par le coût élevé des médicaments, mais plutôt par l'ignorance de la population qui n'est pas suffisamment sensibilisée au problème. A cet effet, le syndicat des pharmaciens d'Afrique et l'Ordre des pharmaciens d'Afrique ont envisagé des pistes : la promotion du médicament générique, des campagnes d'information organisées avec « Remed », avec le soutien de la fondation Pierre Fabre, ainsi que l'implication des autorités politiques dans la protection de la population.

Face à ce fléau, les professionnels du secteur ont toujours suggéré une affectation des pharmaciens au niveau des frontières, des beachs et aéroports ainsi que dans certaines zones spécifiques. Leur présence permettrait de surveiller l'entrée des médicaments, vérifier s'ils sont légaux et ont l'autorisation de mise sur le marché dans le pays d'origine. Une pharmacie qui importe un médicament doit en effet fournir la déclaration d'importation à la douane.

Concluant ses propos, le Dr. Okouya a indiqué : « Les pharmaciens sont à la recherche de décisions politiques fortes et cherchent à mettre en place des laboratoires de contrôle de qualité de premier niveau afin de lutter contre les réseaux mafieux de la contrefaçon des médicaments en Afrique. »

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !