Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Convention du projet de coopération santé : la France fait un don de matériel sanitaire au Congo - 04/02/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'ambassadeur de France au Congo, Jean-François Valette, a remis du matériel sanitaire pour une valeur de 3,8 millions FCFA au service de santé des armées en vue de permettre aux usagers de bénéficier de soins appropriés. Le don a été réceptionné le 4 février à Brazzaville par le directeur des services de santé des armées, le général de brigade Pascal Ibata, en présence du directeur de cabinet du ministre à la présidence chargé de la Défense nationale, l'amiral- commissaire général, François Xavier Ndongo Mokana.

La convention du projet de coopération santé a pour objectifs : d'améliorer l'organisation et l'efficacité du fonctionnement des organismes et établissements du service de santé des Forces armées congolaises (FAC) et de la gendarmerie, notamment par du conseil au directeur central ; de parfaire la formation du personnel hospitalier et des infirmiers de corps de troupe dans le cadre du soutien santé du temps de paix et en opérations, notamment pour les opérations de maintien la paix, qui prenne en compte l'éthique santé et le droit international humanitaire ; de maintenir une activité médicale efficiente en entretenant une activité constante, standardisée et efficace dans tous les volets de la prise en charge médicale, grâce notamment à la contribution matérielle procurée par les deux parties.

Pendant la cérémonie de remise du don, le diplomate français a déclaré que cet appui au service de santé des armées, notamment à l'hôpital militaire de Brazzaville, s'expliquait par l'extrême efficacité de cet hôpital pour le service à la troupe, mais aussi pour le service à l'ensemble des populations civiles. « Il faut peut-être rappeler que plus de 80% des usagers de cet hôpital militaire sont des civils. Et moi-même, j'ai été amené à bénéficier des services de cet hôpital à 9 heures du soir dans le cadre d'une traumatologie qui par définition n'était pas prévue. Je tiens à dire que j'ai pu apprécier l'efficacité des gens qui étaient là. Nous essayons donc d'appuyer une structure qui travaille très correctement au profit des populations civiles avec beaucoup de professionnalisme et qui a besoin d'un appui technique et pédagogique. C'est aussi la raison pour laquelle, il nous a paru important de fournir ces kits qui permettront à la fois à l'hôpital d'avoir un stock permanent de matériel et que les infirmiers aient un certain nombre de matériels pédagogiques. Nous sommes très fiers d'avoir pu contribuer à cette action, au rayonnement de l'hôpital militaire », a déclaré Jean-François Valette.

Remerciant la coopération française pour cette donation, le général de brigade Pascal Ibata, a répondu : « Le lot des matériels mis à la disposition de l'hôpital central des armées permettra d'augmenter les capacités techniques en améliorant la prise en charge des patients mais également les capacités pédagogiques, car nous formons sur place nos infirmiers à différents degrés. En ce moment se déroule une formation d'environnement technique n°2 Santé et le certificat d'appui technique n°2 Santé. Ce matériel pédagogique servira pour le futur centre de santé intégré des armées, actuellement en négociation avec l'Union européenne et l'Agence française de développement. »

L'amiral- commissaire général François Xavier Ndongo Mokana, représentant le ministre en charge de la Défense nationale, s'est dit satisfait face à cette politique de coopération très agissante entre le Congo et la France, et entre l'armée congolaise et l'armée française. Tout en indiquant que la tendance des deux parties est de faire en sorte que cette coopération aille toujours de l'avant.

Bruno Okokana

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !