Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le CHU de Brazzaville organise les premières journées franco-congolaises de gynécologie obstétrique - 14/02/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La rencontre s'inscrit dans le cadre d'un partage de connaissances théoriques et pratiques entre les médecins gynécologues obstétriciens venus de France et leurs collègues congolais. Les travaux sont placés sous la coordination du professeur Léon Hervé Iloki, chef de service de gynécologie obstétrique, président de la commission médico-technique du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brazzaville, également initiateur des retrouvailles. Il travaillera avec le docteur Michel Camus, ancien chef de clinique assistant de gynécologie obstétrique des hôpitaux de Paris, actuellement chef de service à l'hôpital intercommunal de Montfermeil en région parisienne, accompagné de ses collaborateurs.

Les participants, à savoir des experts en gynécologie, des sages femmes, des directeurs divisionnaires, suivront des communications axées notamment sur : la chirurgie du cancer du col de l'utérus ; la menace de l'accouchement prématuré ; et la place qu'occupe le calibrage de l'écographie du col dans la surveillance et le suivi de la prise en charge d'une menace d'accouchement prématuré.

Ils débattront également de la chirurgie endoscopique, particulièrement la célioscopie. Une chirurgie du cancer du sein et une autre du prolapsus seront aussi pratiquées. « Nous présenterons le panorama des activités récentes menées depuis une année dans notre établissement, sans oublier la pratique de la coloscopie à laquelle les médecins congolais ont été formés », a précisé Hervé Iloki.

Il a en outre attiré l'attention des participants sur leur assiduité et leur ponctualité « pour que cela soit bénéfique et que nous échangions réellement pour un véritable partage de connaissances ».

Dans son allocution lue par la directrice des affaires médicales, Cardorelle Mbika, le directeur général du CHU, Ignace Ngakala, a rappelé les différentes activités déjà organisées par le service de gynécologie obstétrique en février 2009 et janvier 2010. « Depuis lors, je puis vous affirmer que les gynécologues obstétriciens du CHU de Brazzaville sont devenus opérationnels dans ces domaines hyperspécialisés qui contribuent assurément au niveau de référence de notre établissement dans la pyramide sanitaire de notre pays », a indiqué le directeur général.

« Les résultats attendus sont globalement l'amélioration de la qualité de l'offre des services en gynécologie et obstétrique pour les praticiens congolais », a-t-il conclu, avant de remercier le professeur Hervé Iloki pour cette initiative.

Yvette Reine Nzaba

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !