Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'épidémie de poliovirus refait surface à Brazzaville - 21/02/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le poliovirus sauvage circule encore dans les pays frontaliers de la République du Congo. Les autorités sanitaires ont enregistré le 20 janvier dernier un cas de maladie après les campagnes de vaccination sur l'ensemble du pays. Le ministre de la Santé a lancé ce 21 février, dans la circonscription sociosanitaire de Poto-Poto, le quatrième passage de vaccination contre le poliovirus visant une large couverture de la population et son immunisation totale.

Le seul réservoir naturel connu pour les poliovirus est l'homme. La transmission oro-fécale concerne directement l'entourage du malade mais aussi une population plus large par les eaux usées, car le virus est très résistant.

Pour l'instant, les personnes, vaccinées ou non, sont toujours exposées au poliovirus. Un cinquième voire un sixième passage de vaccination reste à confirmer par le comité de crise.

Le directeur général de la santé, Alexis Elira Dokékias, a expliqué : « Nous pensions que le virus était loin de nos frontières. Nos frontières étant très poreuses, le poliovirus sauvage est à nouveau entré dans notre pays et a fait des victimes. Le 20 janvier dernier, il a été détecté chez un sujet congolais, après un prélèvement des selles, la présence d'un poliovirus sauvage, alors qu'il avait reçu deux doses de vaccination après de deux passages. »

Il a confirmé par ailleurs que les circonstances de la vaccination, la conservation du vaccin et l'état du sujet au moment de la prise du vaccin pouvaient remettre en cause le développement immunitaire de l'organisme humain contre le virus. « Il est important de consolider nos vaccinations en raison de la circulation du virus. Le quatrième passage de vaccination et même un cinquième pourraient consolider notre riposte contre l'épidémie », a-t-il indiqué.

Les mauvaises conditions d'hygiène favorisent évidemment les contaminations. Dans nos villes et contrées, le virus sauvage circule, car l'hygiène n'est pas satisfaisante.

Interrogé sur ce quatrième passage de vaccination, le représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Youssouf Gamatie, a déclaré : « Dans le cadre de la riposte, on avait prévu initialement une campagne de trois passages de vaccination. Mais nous nous rendons compte qu'il est absolument indispensable d'organiser un quatrième passage parce que tout le monde n'a pas été vacciné et nous avons encore rencontré un certain nombre de cas de paralysie après le troisième passage de vaccination. Un fait encore important à relever : le virus de la polio continue à circuler encore dans les pays d'Afrique centrale. C'est par l'un des pays de la sous-région que ce virus est entré au Congo. Il n'y a aucun doute sur la stratégie mise en place ni sur la qualité du vaccin. Nous allons continuer à nous assurer qu'il n'y a aucun risque pour les prochains mois. Ne soyez pas surpris que nous proposions d'autres campagnes de vaccination », a-t-il indiqué.

Rappelons que le Congo a connu en 2010 une des épidémies de polio les plus meurtrières du monde avec plus de cinq cents cas de paralysie et plus de deux cents décès.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !