Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Gratuité de la césarienne : le Fnuap annonce la réduction de 25% du taux de mortalité maternelle - 21/05/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) s'est engagé à renforcer les plateaux techniques et les maternités des centres de santé pour la formation des personnels sanitaires qui participent de la santé maternelle, notamment les sages-femmes et les chirurgiens. Cette annonce a été faite le, 27 mai 2011 à New York, par David Lawson, représentant du Fnuap au Congo à l'occasion d'une tribune des Nations unies consacrées aux droits humains.

Le représentant du Fnuap estime que la mise en œuvre effective de la gratuité de la césarienne devrait permettre de réduire de près de 25% le taux de mortalité maternelle au Congo, qui s'élève à 781 décès de femmes pour 100 000 naissances vivantes, soit 3 par jour.

« Le Fnuap va poursuivre son appui au gouvernement pour renforcer les plateaux techniques et les maternités des centres de santé pour la formation des personnels sanitaires qui participent de la santé maternelle, notamment les sages-femmes et les chirurgiens. C'est certainement un tournant historique dans l'effort du gouvernement pour l'amélioration de la santé maternelle au Congo. L'ensemble des acteurs de la santé à tous les niveaux doit prendre la mesure de cette responsabilité, car c'est sur le terrain que la différence doit se faire ; et les partenaires au développement doivent accompagner sa mise en œuvre efficace qui permettra de sauver de nombreuses vies de femmes », déclare David Lawson.

Il a également salué la rigueur du ministre de la Santé, le professeur Georges Moyen, qui a détaillé avec précision la feuille de route et la mise en œuvre de cette politique avec des objectifs précis.

Pour aboutir aux mesures annoncées sur la gratuité de la césarienne, le ministère s'est entouré d'un comité technique de haut niveau, y compris des partenaires techniques et financiers.

« Le ministre a pris le temps de préparer un système qui non seulement doit permettre l'efficacité de la gratuité de la césarienne, mais devrait aussi améliorer l'efficacité des mesures de gratuité précédentes et surtout renforcer la performance globale du système de santé congolais pour le bien-être des femmes et de l'ensemble des populations congolaises », a expliqué David Lawson à son auditoire.

Le représentant du Fnuap en République du Congo s'est réjoui du leadership du président de la République, qui a décidé d'engager le pays dans la gratuité de la césarienne afin d'éviter que des femmes « meurent en donnant la vie ».

Rappelons que cette gratuité de la césarienne consiste en la prise en charge par l'État des frais de paiement de l'acte chirurgical, des examens préparatoires, de l'achat du kit pour l'intervention chirurgicale et le paiement de l'hospitalisation.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !