Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Un forum sous-régional sur la lutte contre le paludisme s'ouvre à Brazzaville - 06/06/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En zone tropicale, la résistance du plasmodium aux nouvelles molécules d'antipaludiques ouvre à nouveau le champ à la multiplication des initiatives de la recherche scientifique. Le ministre de la Recherche scientifique, Henri Ossebi, a ouvert le 6 juin à Brazzaville les travaux du forum, un échange sur le paludisme en Afrique centrale.

Le forum est initié par la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM) en collaboration avec Worldwide Antimalarial Resistance Network (WWARN) et Central Africa Network on Tuberculose, HIV/Aids and Malaria (CANTAM).

Cette rencontre sous-régionale africaine va ouvrir le dialogue entre les chercheurs et les responsables nationaux en charge des programmes de lutte contre le paludisme avec l'objectif d'obtenir des données plus fiables expliquant la situation du paludisme sur le terrain.

Le forum donnera l'opportunité d'identifier les compétences techniques pour appuyer les équipes locales et régionales dans la surveillance de l'efficacité des antipaludiques. « Les chercheurs élaborent les outils qui permettent de mener une bonne surveillance pour l'efficacité des antipaludiques. Mais ceux-ci doivent aider à avoir des résultats fiables qui sont par la suite transmis aux décideurs en charge de la santé », a expliqué Francine Ntoumi, présidente de la FCRM.

Près de 781.000 personnes décèdent par an à cause du paludisme et 90% se trouvent concentrés en Afrique intertropicale. Dans le cadre de la lutte, « l'Institut de recherche en sciences de la santé (IRSSA) sera implanté à Brazzaville. C'est un symbole d'une disponibilité institutionnelle à accompagner le processus de réseautage de l'expertise disponible », a commenté Henri Ossebi.

Le ministre a également indiqué que son département venait de conclure avec le Centre de technologies de chimie médicale de l'académie des sciences de la République du Vietnam, pour renforcer les capacités et la réactivité que le Congo entend offrir à la communauté scientifique spécialisée dans la lutte contre le paludisme.

Il est à noter pour l'instant que le paludisme se traite avec des combinaisons à base d'artémisinine. Au niveau de la sous-région ces molécules sont souvent mal utilisées et le marché des antipaludiques est parfois mal contrôlé.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !